Des astronomes ont découvert deux superterres – ici, en vue d’artiste – autour d’une étoile située à seulement 11 années-lumière de notre Système solaire. © Mark Garlick, Université de Götingen
Sciences

Deux superterres à seulement 11 années-lumière du Système solaire

ActualitéClassé sous :exoplanète , superterres , Gliese 887

-

Gliese 887. Deux décennies que les astronomes scrutaient cette étoile proche de notre Système solaire dans l'espoir de lui trouver des exoplanètes qu'ils pourraient étudier directement. C'est désormais chose faite. Ils ont découvert au moins deux superterres dans la zone habitable de cette naine rouge.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] En route vers Proxima b, l'exoplanète habitable la plus proche de nous  Quittez le Système solaire pour rejoindre Proxima b, l’exoplanète habitable découverte autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil. 

En 2016, une exoplanète de la masse de notre Terre a été découverte autour de Proxima Centauri, l'étoile la plus proche de notre Système solaire. En 2018, une autre exoterre a été trouvée autour de l'étoile de Barnard, située à moins de six années-lumière de notre Terre. Aujourd'hui, c'est autour d'une naine rouge baptisée Gliese 887 - la naine rouge la plus brillante de notre ciel - et située à seulement 11 années-lumière que des astronomes de l’université de Göttingen (Allemagne) viennent de détecter non pas une, mais deux - et peut-être même trois - exoplanètes semblables à la nôtre.

C'est le spectrographe Harps, de l'Observatoire européen austral (Chili), qui a permis aux chercheurs de mesurer de minuscules oscillations de Gliese 887 causées par l'attraction gravitationnelle de ces planètes. Des signaux orientant vers des orbites de seulement 9,3 et 21,8 jours, respectivement pour Gliese 887 b - dont la masse serait de quatre fois celle de notre Terre - et Gliese 887 c d'une masse de sept fois celle de notre Planète.

Les astronomes de l’université de Göttingen (Allemagne) estiment la température de Gliese 887 c à environ 70 °C. Peut-être un peu chaud pour abriter la vie… © Aicrovision, Adobe Stock

Des superterres à explorer dans le détail

Il faut savoir que Gliese 887 est environ deux fois plus petite que notre Soleil et plus sombre aussi. Sa zone habitable se situe donc à une distance inférieure à la distance Terre-Soleil. Et le fait qu'elle soit moins active que notre étoile laisse espérer des conditions propices à ce que les superterres découvertes puissent avoir conservé leur atmosphère, dont la détection pourrait par ailleurs être facilitée par la luminosité constante de Gliese 887.

Planètes semblables à la Terre, dans la zone habitable d'une étoile peu hostile et facile à étudier. Des caractéristiques qui font du système planétaire de Gliese 887, une cible de choix notamment pour le futur télescope spatial James-Webb.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !