Sciences

Dossier : découvrez l'étain, métal rare

ActualitéClassé sous :chimie , géologie , Vie du site

Découvrez le dossier Métal : tout savoir sur l'étainMétal dit pauvre par les métallurgistes, relativement rare aussi, l'étain sert à divers usages, il est notamment présent dans la fabrication des miroirs. Mais il n'est pas exempt de toxicité.

À la découverte de l'étain. © Fabre Minerals

 

Métal dit pauvre par les métallurgistes, relativement rare aussi, l'étain fut capital dans l'histoire, nécessaire qu'il est pour faire du bronze. De numéro atomique 50, il est à la base de nombreux alliages et sert principalement à la fabrication d'objets. La plupart des réserves mondiales d'étain se situent en Malaisie, mais on retrouve aussi des mines en France, en Europe, en Chine et au Brésil.

 

L'étain est utilisé depuis longtemps pour la fabrication d'objets d'usage courant et d'ustensiles de cuisine. Certains artisans ont particulièrement marqué le travail de ce métal, comme François Briot et Charles Boulle. Revenons sur les traces historiques de l'utilisation et de l'art de l'étain.

 

L'étain est connu principalement pour ses gravures et sa vaisselle (notamment les channes et les grellets). Pourtant, ce métal sert à de très nombreux usages. En voici des exemples.

 

Parmi les nombreux usages de l'étain, on peut citer la fabrication de miroirs. Une technique longtemps gardée secrète et que la France copie à l'initiative de Colbert, au XVIIe siècle. Ce sera la création de la fameuse Compagnie des glaces, à l'origine de la fabrication des miroirs de la Galerie des glaces du château de Versailles.

 

L'étain est un élément rare. Voici ses principales caractéristiques, ses composés ainsi que ses propriétés chimiques et physiques.

 

La cassitérite et la stannite sont deux composés de l'étain. Voyons leurs spécificités.

 

L'étain présente plusieurs sortes de toxicité : pour les composants électroniques (avec les whiskers), pour l'environnement et pour la santé. 

 

Les alliages d'étain sont très nombreux et connus depuis très longtemps. Les voici en détail, ainsi que les différentes préparations pour travailler le métal.

 

Quelle est la production minière en France et dans le monde ? On retrouve certaines mines d'étain près de Nantes et en Bretagne.

 

Calices, ciboires, hanaps, aiguières et cimarres, écuelles, assiettes, plats et timbales, jattes, pots et pichets, bougeoirs et flambeaux, l'étain nous permet mille objets de métal tendre où la lumière s'épanche et la patine du temps donne de la douceur aux choses. Nous avons dit que l'âge d'or de l'étain se situait au XVIIe et XVIIIe siècles : reprenons un peu l'histoire.

 

Pour en savoir plus sur l'étain, consultez la bibliographie renseignée par l'auteur.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi