Sciences

En vidéo : Prométhée heurte un anneau de Saturne

ActualitéClassé sous :Astronomie , Prométhée , anneau de Saturne

Pandora et Prométhée, satellites bergers, confinent les petites particules de matière dans l'anneau F de Saturne par leur influence gravitationnelle. Toutefois, comme le montre une vidéo, Prométhée arrache périodiquement des filaments de matière à cet anneau.

Prométhée et l'anneau F vue sous un autre angle. Au fond, un autre satellite berger de l'anneau F Pandora (Crédit : Cassini imaging team NASA).

La sonde Cassini - celle qui a transporté le module Huygens, posé sur Titan - poursuit sa longue mission d'observation de Saturne, ses anneaux et ses satellites. Elle vient de surprendre Prométhée venant frôler l'anneau F, y provoquant d'importantes perturbations.

Cette image montre l'influence des forces de marée de Prométhée sur l'anneau F. Celui-ci est distordu et l'on note l'apparition d'ondulations et d'un courant de matière arraché à l'anneau. Cliquez pour agrandir. Crédit : Cassini imaging team Nasa

La Nasa vient de rendre disponible une petite vidéo réalisée à partir de 72 images prises par la sonde Cassini du 23 au 24 novembre 2006. Chaque image est espacée de 10,5 minutes et la vidéo elle-même correspond donc à 12,5 heures environ. L'ensemble montre une portion du plan de l'orbite contenant l'anneau F et la trajectoire à l'apoastre de Prométhée, c'est-à-dire lorsque cette petite lune, dont la taille est d'environ 103 km, est au plus loin de Saturne.

La verticale représente, du haut vers le bas, la distance radiale de l'anneau vers Saturne. Mais les images ont été retravaillées afin de projeter l'anneau sur l'horizontale. Comme ce dernier a en fait une forme elliptique et que sa distance radiale varie au total de 1.000 km, il en résulte un mouvement vertical apparent de celui-ci tout au long du film.

Si l'on veut se faire une idée plus précise de l'échelle de ces images, il faut savoir que chaque pixel représente 10 km et que, de haut en bas ,on observe une région qui s'étend sur une distance variant entre 142.000 et 138.000 km. Sur l'axe des longitudes, les demi-plans de chaque côté de Prométhée représentent 1°.


L’interprétation de ces images n’est pas si évidente. Décryptez avec nos explications.

Prométhée effectue son orbite en 14,7 heures. Il s'agit d'une orbite képlérienne, ce qui veut dire qu'elle est elliptique et que sa période est plus courte que celle du matériau poussiéreux et glacé composant l'anneau F. Ainsi, contrairement à ce que pourrait laisser croire la vidéo, Prométhée ne se retrouve pas périodiquement à l'apoastre au voisinage d'une même région de l'anneau F. Il se produit à chaque fois un décalage de 3,2 ° en longitude vers la droite de l'image qui représente le sens du mouvement mais qui laisse temporairement sa trace sous forme d'une discontinuité sombre ressemblant à une encoche dans l'anneau F.

On voit en effet à chaque fois qu'un courant de matière est arraché à celui-ci. La poussière attirée ainsi finit par réintégrer l'anneau, ou s'accréte probablement en partie aussi sur Prométhée, mais c'est environ une dizaine de telles encoches que l'on peut voir simultanément dans l'anneau F. En cliquant sur la première image de l'article, on peut d'ailleurs voir en haut à gauche deux de ces discontinuités provisoires dans l'anneau F.

Une dernière remarque : le milieu de la vidéo semble interrompu brutalement. Il s'agit du moment où Prométhée passe dans l'ombre de Saturne. Notez aussi les modifications de la répartition des ombres sur Prométhée, au fur et à mesure qu'il parcourt son orbite.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi