Sciences

L’objet 2003 EL61 devient la planète naine Haumea

ActualitéClassé sous :Astronomie , Haumea , Santa

Découvert par l'équipe de José-Luis Ortiz, le petit corps, d'abord dénommé 2003 EL61 car sa première apparition sur une photographie date de 2003, puis, provisoirement, Santa, vient d'être officiellement baptisé par l'Union Astronomique Internationale : bienvenue à (136108) Haumea, la nouvelle planète naine.

Représentation d’artiste de Haumea et ses satellites Hi'iaka et Namaka. Crédit : A. Feild (Space Telescope Science Institute)

Haumea est le nom d'une déesse de la fertilité et de l'accouchement dans la cosmologie majeure, autrement dit la mythologie du peuple hawaïen. Ajoutant à l'honneur de porter ce nom, les membres du CSBN (Committee on Small Body Nomenclature) de l'UAI (Union astronomique internationale) et du WGPSN (Working Group for Planetary System Nomenclature) ont attribué à Haumea le statut de planète naine. Ce petit corps du système solaire officellement découvert le 28 décembre 2004 à l'observatoire de la Sierra Nevada, en Espagne, rejoint ainsi Pluton, Cérès, Eris et Makemake. Dans ce groupe, il est désormais considéré comme un plutoïde, c'est-à-dire une planète naine installée au-delà de l'orbite de Neptune.

Les deux satellites naturels de Haumea reçoivent très logiquement les noms de Hi'iaka (auparavant Rodolf), dont la légende affirme qu'elle est née par la bouche de la déesse, et Namaka (autrefois Blitzen), un esprit de l'eau issu de son corps.

Un objet atypique

Le choix de ces noms et de la légende paraît pertinent, car les astronomes pensent que les deux petits satellites ont été arrachés de Haumea à la suite de collisions, fréquentes au sein de la ceinture de Kuiper où elle évolue. Cette existence chaotique n'est certainement pas étrangère à la forme générale de l'astre, qui paraît oblong à la manière d'un ballon de rugby, et dont le diamètre moyen évalué entre 1.960 et 2.500 kilomètres est à peine inférieur à celui de Pluton.

Haumea décrit une orbite assez excentrique de 35,02 x 51,54 UA (5,25 x 7,70 milliards de km) inclinée à 28,21° et parcourue en 284,76 années. Elle se trouve actuellement à 39,50 UA du Soleil.
Suivant les analyses spectroscopiques qui en ont été réalisées ainsi que l'examen des périodes orbitales de ses deux satellites, elle semble composée de roche, ce qui est exceptionnel pour ce type d'objet, et recouverte d'une couche de glace pure, ce qui lui donne un albédo élevé (0,70).

La période de rotation de Haumea est très rapide, puisqu'elle accomplit un tour sur elle-même en quatre heures environ, ce qui n'est certainement pas étranger avec sa forme oblongue.