Sciences

En images : avez-vous vu la Lune ce weekend ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , lune , croissant lunaire

Si vous avez bénéficié d'un peu de beau temps samedi et dimanche, vous avez peut-être admiré le fin croissant lunaire au crépuscule, accompagné de sa lumière cendrée et de Jupiter. Explications.

Dimanche 6 février au soir, moment magique avant la nuit. Dans le ciel le croissant lunaire accompagné de sa lumière cendrée n'est pas loin de Jupiter. © J.-B. Feldmann

Après la Nouvelle Lune qui s'est produite le jeudi 3 février, notre satellite naturel refait progressivement son apparition sur l'horizon ouest avant la tombée de la nuit. Son très fin croissant va prendre peu à peu de l'embonpoint mais il était déjà bien visible ce weekend. Si vous l'avez admiré, vous avez remarqué que le reste du disque lunaire était également légèrement visible, un très joli phénomène que l'on nomme la lumière cendrée. Cette douce clarté est provoquée par le clair de Terre. Notre planète renvoie en effet la lumière solaire dans l'espace, ce qui suffit à illuminer faiblement la partie normalement obscure du disque lunaire.

La lumière cendrée va se faire de plus en plus discrète dans les jours à venir en raison de l'éclat grandissant du croissant. Le même phénomène se reproduit pendant 3 ou 4 jours avant et après la Nouvelle Lune, ne manquez pas les prochaines lumières cendrées en consultant nos éphémérides.

La lumière cendrée était déjà bien visible samedi 5 février au crépuscule. © J.-B. Feldmann

Jupiter s'invite

Dimanche soir 6 février la Lune côtoyait un astre brillant, Jupiter. Après son opposition exceptionnelle du mois de septembre 2010, la plus grosse planète du Système solaire est en effet en train de disparaître progressivement dans les lueurs du couchant. Après sa conjonction avec le Soleil début avril 2011 elle reviendra progressivement dans le ciel du matin et les astronomes pourront recommencer à suivre l'agitation qui règne dans son atmosphère. Très discrète, une autre planète s'est invitée dans cette portion de ciel. Il s'agit d'Uranus, invisible sur ces images car sa magnitude est trop faible pour être détectée à l'œil nu si le ciel n'est pas complètement noir. Il y a quelques jours nous célébrions le 25e anniversaire de l'unique survol de cette planète gazeuse par une sonde.

Profitez des prochaines soirées pour regarder grossir la Lune et n'oubliez pas de suivre la descente de Jupiter en direction des flammes solaires !

Cela vous intéressera aussi