Sciences

Cassini-Huygens s'apprête à survoler Phoebe, une lune de Saturne

ActualitéClassé sous :Astronomie , Cassini

Le 16 juin prochain, une dernière correction de trajectoire doit permettre à Cassini-Huygens de se placer en orbite autour de la planète Saturne, le 30 juin 2004. Il s'agira de la première sonde à se satelliser autour de la géante aux anneaux.

La sonde Cassini en approche de la géante Saturne. Dessin d'artiste.

Cette correction de trajectoire n'est pas anodine. Elle a été choisie avec minutie afin de permettre à l'engin spatial de survoler Phoebe, une lune très éloignée de Saturne mais d'un grand intérêt scientifique. Le satellite renfermerait des indices importants sur les débuts du Système Solaire. Le survol est prévu le 11 juin et il s'agira de la seule occasion d'étudier Phoebe tout au long de la mission Cassini en raison de son éloignement de Saturne (13 millions de km).

Phoebe a déjà été observé par le passé. Les sondes Voyager I et II l'ont survolé au début des années 80, mais à des distances beaucoup trop éloignées pour se faire une idée précise sur sa structure et sa composition. Alors que Cassini-Huygens croisera Phoebe à 2000 km de distance seulement, ses instruments seront dirigés vers la petite lune afin de fournir non seulement des images, mais aussi des mesurer radar et des données spectroscopiques.

Peut-être alors un coin de voile sera-t-il soulevé sur l'histoire de ce satellite. A-t-il connu une phase de fusion ? Observe-t-on des traces de fusion interne sur sa surface ? Est-il recouvert de glace ? Pourquoi Phoebe se trouve-t-il sur une orbite aussi bizarre ?

Phoebe

Découvert en 1898, Phoebe est une des lunes les plus éloignées de Saturne et accomplit une orbite complète autour de la planète en 18 mois environ. Il s'agit d'un petit corps sombre d'environ 220 km qui ne reflète que 6 % de la lumière solaire qu'il reçoit. Il est recouvert d'une couche de glace.

En raison de son orbite rétrograde par rapport aux grandes lunes internes de Saturne et de sa couleur, de nombreux scientifiques pensent que la petite lune a été capturée par la planète. Il s'agirait d'un objet échappé de la Ceinture de Kuiper et vraisemblablement similaire aux petits corps glacés qui la peuplent. Si Phoebe et bel bien l'une d'entre elles, alors il n'est pas exclu qu'il s'agisse de l'un de ces blocs de matière primordiaux, voire un planétésimal, à partir desquels se sont formés les planètes autour du Soleil.

Cassini-Huygens

Cassini-Huygens est un projet mené en commun entre la NASA, l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale italienne. L'engin spatial qui poursuit son voyage entamé le 15 octobre 1997 vers Saturne doit dévoiler les grands secrets de Titan et explorer le système de Saturne. L'orbiteur américain Cassini doit se satelliser autour de Saturne en juin 2004 et étudier la planète, son magnifique système d'anneaux et ses satellites, dont Titan, durant au moins 4 ans.

Quant à la sonde européenne Huygens, elle rejoindra la surface de Titan en janvier 2005, larguée par Cassini qui retransmettra à la Terre les données émises par la sonde. Au sol, la durée de vie opérationnelle de Huygens sera fonction de l'endroit où elle se posera. Sur la terre ferme, elle sera plus longue que si la sonde atterrit sur une mer. De toutes façons, l'activité de la sonde sera extrêmement réduite. Elle n'excédera pas les 2 heures qu'autorisera la liaison avec Cassini. Les concepteurs de la mission l'estiment même entre 3 et 30 minutes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi