Sciences

Jules Verne, véhicule automatique ATV, prêt au départ vers l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , atv , esa

La charge utile du premier vaisseau de ravitaillement automatique est en phase de préparation finale à Turin, avant d'être expédiée au site de lancement de Kourou, en Guyane française.

L'ATV sous la coiffe d'Ariane 5. Crédit Arianespace

Jules Verne - c'est ne nom de baptême du premier exemplaire de l'ATV (Automated Transfer Vehicle)  - devrait décoller de Kourou en janvier 2008 sous la coiffe du lanceur européen Ariane 5 ECA. Il emportera 1020 kg de cargaison "sèche", c'est-à-dire sans compter les fluides de ravitaillement (oxygène, propergols) à destination de l'ISS et de son équipage.


L'équipe de vérification de la charge utile de l'ATV, côté européen. Crédit Esa

Parmi ce matériel, figurent des pièces de rechange pour la station, mais aussi pour l'ATV lui-même, tels des raccords destinés à son successeur, dont certains systèmes de joints ne peuvent servir qu'une seule fois.

Mais l'Europe de l'Espace a voulu commémorer ce lancement d'un genre un peu particulier d'une façon originale en plaçant à bord de Jules Verne plusieurs manuscrits sur l'espace et l'astronomie de son homonyme et universellement célèbre visionnaire du XIXème siècle, prêtés par la bibliothèque de la Ville d'Amiens (France), telle une note sur les distances en astronomie mentionnant entre autres "Terre à Lune (384 300 km) - À pied = 8 ans 282 jours" et une carte du ciel tracée de sa propre main, ainsi qu'une édition de luxe originale du livre "De la Terre à la Lune" paru chez Hetzel en 1865.

Exemplaire original de "De la Terre à la Lune" conditionné pour le grand voyage. Crédit Esa

Une reproduction d'une dédicace de l'écrivain en page de garde de l'ouvrage Voyage au centre de la Terre datant du 6 mars 1881 a été prêtée par le collectionneur italien Piero Gondolo della Riva, qui a toutefois refusé que l'original soit embarqué, par crainte de le perdre.

L'idée de cet hommage à Jules Verne a été émise par l'astronaute français Jean-François Clervoy et Robert Laine, un des responsables du projet ATV.

Reproduction de dédicace conditionnée et prête à voyager à bord de l'ATV et de la Station Spatiale Internationale. Crédit Esa

Une dernière vérification de l'ensemble a eu lieu le 3 octobre chez Thales Alenia Space, à Turin (Italie), sous le regard attentif des astronautes de la NASA Marsha Ivins et de l'ESA Roberto Vittori, qui ont particulièrement veillé à l'empaquetage des nombreux éléments et à leur identification éventuelle en vue d'une maintenance de dernière minute.

L'équipe responsable de l'expédition prépare actuellement la mise en condition de la charge utile en vue de son transfert à Kourou à la fin de cette semaine à bord d'un avion cargo. Elle sera ensuite intégrée à l'ATV Jules Verne dans le courant du mois de novembre.

Le reste du matériel, préparé et conditionné au Johnson Space Center de la Nasa, a été également réceptionné et transféré il y a quelques jours à Kourou.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi