Sciences

Le CEA et l'Université Paris VI signent une convention

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Le CEA et l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) ont signé le 17 juillet 2002 une convention de collaboration pour associer leurs compétences scientifiques et leurs moyens dans le domaine de la robotique.

Gilbert Béréziat, président de l'université Paris VI et Pascal Colombani, administrateur général du CEA Crédit : CEA

Par cette convention, les deux organismes rapprochent le Service de robotique et des systèmes interactifs du Laboratoire d'intégration des systèmes et des technologies du CEA (CEA/DRT/LIST) et le Laboratoire de robotique de Paris (LRP/Paris VI-CNRS), Unité de recherche de l'UPMC, qui s'implante sur le centre CEA de Fontenay-aux-Roses.

Les thématiques de recherche communes aux deux unités concernent les véhicules à haute mobilité, les interfaces homme-machine, les systèmes pour la chirurgie mini-invasive robotisée et les techniques de micro-nano manipulation.

Les soixante chercheurs, ingénieurs et techniciens du LIST mènent des travaux de recherche technologique dans les domaines de la robotique, de l'interface homme-machine, de la réalité virtuelle et de la télé-robotique. Forts de compétences multidisciplinaires en mécanique, électronique, automatique, informatique, ergonomie des systèmes, ils proposent une approche technologique unique en France dans la conception, l'intégration et la mise en œuvre de systèmes robotiques et interactifs innovants. En 2002, le LIST a acquis de nouvelles compétences avec l'intégration d'un laboratoire spécialisé dans l'ingénierie de la connaissance.

Le LRP, en dehors de ses activités de formation, axe ses travaux sur la conception et la commande des systèmes robotiques et micro-robotiques. Ses activités visent des applications telles que la chirurgie, l'assistance aux personnes âgées et handicapées, la biologie, les transports de biens et de personnes. Réunissant une vingtaine d'enseignants-chercheurs, une trentaine de thésards et de post-doctorants, le LRP structure son activité essentiellement autour de quatre thèmes : la chirurgie robotisée mini-invasive, la micro-nano manipulation, les systèmes de locomotion et les systèmes d'aide aux personnes handicapées et ou âgées.

Cette convention de collaboration porte aussi bien sur les recherches amont que sur la recherche technologique et les applications possible en coopération avec l'industrie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi