Santé

Le sport après l'accouchement

Question/RéponseClassé sous :Sport , grossesse , accouchement
Après l'accouchement, la reprise du sport doit se faire en douceur. © Phovoir

Après une grossesse, on a parfois envie de reprendre en main son corps, et cela passe entre autres par le sport. Mais après l'accouchement, la reprise est difficile ! Le retour au sport devra se faire en douceur... et progressivement.

Après l'accouchement, remuscler le périnée

« Il n'est pas nécessaire de se faire violence pour reprendre au plus vite une activité sportive après l'accouchement », insiste le Carole Maitre, gynécologue de l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep). Votre impératif doit être d'abord, de reconsolider votre périnée. C'est la première étape pour la reprise en douceur d'une activité musculaire quelconque. En effet, les muscles de la zone périnéale ont souffert de la grossesse et surtout, de l'accouchement. Avant toute reprise d'un sport, « attendez l'évaluation de votre kiné » suggère-t-elle.

Les seuls exercices dénués de risque, ceux que vous pouvez réaliser en même temps que la rééducation du périnée, ont pour but de « remuscler le haut du corps. Il existe des mouvements spécifiques qui se pratiquent en statique. C'est-à-dire que le bas du corps n'est pas sollicité », indique Carole Maître. Vous pouvez demander conseil à votre kiné.

Reprise du sport : 8 à 10 semaines après l'accouchement

Ensuite, pour reprendre doucement une activité sportive, il vous faudra au moins attendre « 8 à 10 semaines après l'accouchement », insiste Carole Maitre. Yoga, natation, aquagym, vélo... les disciplines qui s'offrent à vous sont nombreuses et variées. Toutefois, votre médecin vous indiquera les contrindications éventuelles dont il vous faudra tenir compte. Notamment si vous avez subi une épisiotomie. Suivez bien ses recommandations. Pour la reprise de la course à pied, « vous devrez attendre au moins 3 mois ». Car comme l'équitation et tout sport incluant des sauts, ces disciplines mettent votre périnée, encore fragile, en péril.

Allaiter et faire du sport

« L'allaitement n'est en aucun cas un frein à l'activité sportive », souligne Carole Maitre. Pour preuve, « la pratique d'un sport ne modifie en rien la qualité du lait ». Ces rumeurs balayées, elle recommande « de donner le sein avant la séance de sport ». Pour votre bien, essentiellement. En effet « vous désengorgerez ainsi votre poitrine et profiterez pleinement de votre activité », confie-t-elle.

Cela vous intéressera aussi