Cela vous intéressera aussi

Un barotraumatisme, c'est un traumatisme provoqué par un à-coup de pressionpression. Et par répercussion, cette expression désigne les lésions provoquées par de brusques variations de pression dans les oreilles, les sinus ou les poumonspoumons. Les aviateurs et les plongeurs sous-marinssous-marins sont particulièrement exposés aux accidentsaccidents barotraumatiques.

DouleursDouleurs derrière l'oreille, vertiges, pertes d'audition, acouphènes, nausées et vomissements sont les principaux symptômessymptômes du barotraumatismebarotraumatisme. Chez le plongeur, les symptômes du barotraumatisme auriculaire peuvent être multiples. Cet accident peut toutefois être évité en effectuant - pendant la descente -  la manœuvre de Valsalva. Elle consiste à tenter d'expirer tout en se pinçant le neznez pour ouvrir les trompes d'Eustache.  Le plongeur équilibre ainsi les pressions entre l'oreille moyenneoreille moyenne et la pression ambiante.

Lors de la descente, expirez bien par le nez et, à la remontée, respectez bien sûr des paliers. Sachez toutefois qu'une congestion du nez ou des sinus (en cas de rhume ou d'infection ORL même bénigne...) est une contre-indication formelle à la plongée. Elle pourrait en effet interférer avec l'équilibrage de la pression et provoquer un accident barotraumatique.

Outre une bonne santé, la plongée nécessite une excellente condition physiquephysique. C'est pourquoi un plongeur régulier doit effectuer une consultation médicale une fois par an. Si vous débutez, parlez-en à votre médecin. Outre le bilan classique, il vous fera sans doute vérifier l'état de vos plombages dentaires. Parce qu'une simple bulle d'airair, coincée entre le plombage et une dent, peut se dilater jusqu'à desceller le plombage, par exemple lors d'une remontée ou d'une descente  trop rapides !

Source : Le Manuel Merck, 4ème édition, Editions d'Après