Santé

L'arsenic : ami ou ennemi ?

Question/RéponseClassé sous :Divers , arsenic , fumée
L'arsenic, pas seulement un poison - Crédit : Danielle Bonardelle - Fotolia

Omniprésent dans notre environnement, l'arsenic est un élément chimique d'origine naturelle. Comme il, est présent partout, l'érosion et l'altération des sols peuvent contaminer les eaux souterraines. L'Histoire, les romans ou le cinéma en ont fait le poison parfait. Mais il neutralise aussi,  certaines cellules tumorales.  Alors l'arsenic, ange ou démon ?

En fait, il a deux visages :

  • Contenu dans les plantes et les animaux, combiné à du carbone ou de l'hydrogène, il est connu sous le nom d'arsenic organique. Lui, c'est un gentil.  Cet oligo-élément est indispensable à notre corps mais à doses modestes : de 0,01 à 0,02 mg/jour ;
  • L'arsenic inorganique, combiné à des éléments tels que l'oxygène, le chlore ou le soufre, est beaucoup moins sympathique. Ajouté à la nourriture et à fortes doses, il transforme la plus paisible des ménagères en Madame Bovary ou en empoisonneuse, selon ses pulsions...

Faut-il craindre l'arsenic ? Vous en trouverez dans l'air, dans l'eau, dans les aliments... Certains l'inhalent avec la fumée de leurs cigarettes... Selon l’Autorité européenne de Sécurité des Aliments - European Food Safety Authority (EFSA)- la consommation d'arsenic inorganique à long terme serait associée à des problèmes de santé : lésions cutanées, maladies cardiovasculaires, cancers... Or les céréales, le café, la bière, le riz, les poissons et les fruits de mer, certaines eaux même, contribuent à nous y exposer.

Pourtant, pas d'inquiétude. Le taux d'arsenic dans ces aliments est généralement faible. Vous pouvez donc continuer à manger des sushis !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi