Cela vous intéressera aussi

Certes à chaque cancercancer peut correspondre un signe d'alerte bien particulier. Pour autant, certains symptômessymptômes d'apparence banale doivent vous alerter. C'es le cas par exemple si vous ressentez une fatigue persistante et sans cause évidente, ou si vous avez constaté une perte de poids conséquente sans avoir apporté de changement à votre régime. Votre voix est enrouée en permanence ? Vous toussez régulièrement et depuis plusieurs semaines ? Consultez sans attendre votre médecin traitant.  

Un autre signe vous impose de prendre un avis médical, c'est l'alternance de constipationconstipation et de diarrhéesdiarrhées ou de selles (trop) molles. Ou encore la présence de sang dans l'urine, le spermesperme et/ou les selles. Si ces dernières sont régulièrement de couleurcouleur noire et très malodorantes, c'est peut-être le signe que s'y trouve du sang « occulte » (invisible à l'œilœil nu, n.d.l.r.).  Et cela doit faire évoquer la possibilité d'un cancer colorectalcancer colorectal. L'auto palpation des seins peut vous révéler une « grosseur » anormale. Même chose pour les testiculestesticules, le cou, et n'importe quel organe ou partie du corps. Enfin si vous constatez une modification de l'aspect d'un grain de beauté (forme, taille, épaisseur, couleur), pensez à consulter un dermatologuedermatologue.

Source : InCa, mai 2009