Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La progastrine, un marqueur biologique du cancer du côlon Catherine Seva, biologiste moléculaire à l’Inserm, revient sur l’étude qui démontre que les tanull

Le cancer colorectal est une pathologiepathologie touchant, comme son nom l'indique, le côloncôlon (partie moyenne du gros intestin, entre le cæcumcæcum et rectumrectum) ou le rectum (dernière partie du gros intestin).

Facteurs de risque du cancer colorectal

Les facteurs de risque liés au cancer colorectalcolorectal sont :

  • l'âge,
  • l'hérédité,
  • l'obésitéobésité,
  • la consommation élevée de viande rouge,
  • la consommation élevée de graisses animales,
  • l'alcoolisme,
  • le tabagisme,
  • l'inactivité physiquephysique.

Cancer colorectal : fréquence, âge…

En fréquencefréquence, le cancer colorectal est le troisième cancercancer chez l'homme (derrière les cancers de la prostatecancers de la prostate et du poumonpoumon) et le deuxième chez la femme (après le cancer du sein). Dans 40 % des cas, il touche le rectum, et dans 60 % le côlon, le plus souvent au niveau du sigmoïde, qui est la dernière partie du côlon.

L'âge moyen au diagnosticdiagnostic est de 70 ans pour les hommes et de 72 ans pour les femmes. La survie à un an est estimée à 79 % ; elle est de 50 % à 10 ans. Le taux de guérisonguérison est élevé si le cancer est détecté tôt.

Dans le monde, avec 694.000 décès par an, le cancer colorectal est la quatrième cause de décès par cancer, après les cancers du poumoncancers du poumon, du foiefoie et de l'estomacestomac.