Consulter la liste des aliments à éviter pendant une chimiothérapie selon les symptômes ressentis. © monticellllo, Adobe Stock
Santé

Cancer : les aliments interdits pendant une chimiothérapie

Question/RéponseClassé sous :Alimentation , maladie , cancer
 

Les malades du cancer s’interrogent fréquemment sur les contre-indications alimentaires liées à la chimiothérapie. La consommation de certains aliments affectant vraisemblablement le corps, son fonctionnement ainsi que le traitement contre le cancer, il est tout naturel de se renseigner sur les perturbations éventuellement provoquées par des aliments précis, afin de les éviter tout au long de la chimiothérapie.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cancer : de la théorie à la pratique  Futura-Sciences a rencontré Norbert Vey, clinicien à l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille, afin de mieux comprendre comment les médecins abordent les avancées en recherche théorique pour en faire profiter les patients. 

Consultez ci-dessous la liste des aliments interdits pendant une chimiothérapie. En cas de doute ou d’interrogation, demandez conseil à votre médecin, à un diététicien ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe soignante qui vous suit dans le cadre de votre traitement contre le cancer.

Chimiothérapie et contre-indications alimentaires courantes

Divers aliments peuvent être consommés selon le type de cancer concerné et les altérations de santé liées à la chimiothérapie, qui varient d’un individu à un autre. D’autres sont interdits ou tout du moins, vivement déconseillés, pour toutes les personnes qui suivent un traitement de ce type.

Voici les aliments généralement interdits pendant une chimiothérapie :

  • l’alcool (qui peut agir comme un coupe-faim et augmenter le risque d’aphtes) ;
  • les agrumes (qui peuvent atténuer l’effet de certains médicaments) ;
  • certains fromages (qui peuvent être difficiles à digérer et trop riches en matière grasse).

Pour savoir quels aliments éviter durant votre traitement contre le cancer, n’hésitez pas à tester différents types de repas, toujours légers, et notez les ressentis associés (nausées, digestion, satiété, etc.). Veillez toujours à privilégier des repas équilibrés et spécialement enrichis pour soutenir votre état de santé tout au long de la chimiothérapie.

 Privilégiez un repas équilibré pendant une chimiothérapie. © DragonImages, Adobe Stock

Les aliments à éviter en cas de nausées et de vomissements

Certains médicaments utilisés dans le cadre de la chimiothérapie peuvent entraîner des nausées ou des vomissements. Pour vous en prémunir, préférez une alimentation légère, peu odorante et essentiellement composée d’aliments froids. Éliminez, à l’inverse, les plats odorants ou particulièrement riches :

  • poissons ;
  • plats épicés ;
  • agneau et gibier ;
  • plats trop gras ou trop sucrés...

Éloignez-vous également des lieux où règnent des odeurs de cuisine et demandez à votre entourage de vous aider dans la préparation des repas.

Les aliments interdits en présence de troubles intestinaux

La chimiothérapie peut provoquer l’accélération ou le ralentissement du système digestif. La consommation de certains aliments dépend ainsi des troubles intestinaux ressentis durant le traitement contre le cancer. Si ces troubles sont réguliers, qu’ils s’intensifient avec le temps ou qu’ils durent plusieurs jours, des traitements adaptés peuvent être prescrits par un médecin.

Conseils alimentaires pour soigner la diarrhée

Une diarrhée passagère peut être atténuée grâce à une alimentation équilibrée et riche en féculents. En cas de colique, arrêtez toute consommation de produits laitiers et d’aliments riches en fibres alimentaires, tels que :

  • les crèmes glacées ;
  • les différents types de choux ;
  • le lait ;
  • les fruits frais ;
  • les légumes secs...

Pour réduire les crampes abdominales et éviter les gaz, mettez également en pause votre consommation de thé ou de café. Buvez, à la place, environ deux litres d’eau par jour.

Aliments à écarter en cas de constipation

Lorsque la prise de médicaments liés à la chimiothérapie entraîne une constipation, des laxatifs peuvent être prescrits. La suppression de la consommation de certains aliments peut alors accélérer la disparition de la gêne ressentie et surtout, la faire perdurer.

Voici les aliments à éviter pour soigner une constipation pendant une chimio : les fromages fermentés, les poissons fumés, les céréales raffinées, les aliments trop sucrés, les légumes secs, les légumes susceptibles de provoquer des gaz et enfin, la banane.

 

Les aliments acides à éviter lors d’un traitement contre le cancer

Le saviez-vous ? Un traitement par chimiothérapie peut entraîner une inflammation de la bouche, de la gorge et même l’apparition d’aphtes ou d’infections. Lorsque de tels symptômes apparaissent, il convient d’éviter la consommation d’aliments acides et de fromages à pâte cuite, comme :

  • la vinaigrette ;
  • les épices ;
  • les agrumes et tous les autres fruits acides ;
  • le gruyère ;
  • l’ananas ;
  • le parmesan ;
  • les noix...

Les aliments fumés, les plats très salés et les préparations difficiles à mâcher doivent également être évités. Une alimentation tiède, peu assaisonnée et de consistance molle sera plus facile à ingérer en cas de bouche ou de gorge inflammée.

Les aliments autorisés pendant une chimiothérapie

Au-delà des aliments recommandés et déconseillés dans le cadre d’un traitement contre le cancer, chaque patient doit avant tout veiller à limiter sa perte de poids.

N’hésitez donc pas, sous les conseils de votre médecin et de votre diététicien, à consommer des aliments que vous aimez, que vous digérez facilement, qui soutiennent vos dépenses énergétiques et qui vous permettent de maintenir votre appétit tout au long de la chimiothérapie.

Quelques aliments sains à consommer régulièrement : fruits et légumes, eau, bons lipides, céréales, féculents, etc.

Article réalisé en partenariat avec le site "Contre le cancer on fait équipe".

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !