Le cancercancer de la peau est aujourd'hui le principal problème de santé publique lié aux surexpositions solaires. Selon l'Institut national du cancer, il y aurait plus de 15.000 nouveaux cas de mélanomesmélanomes cutanés estimés en 2017 en France métropolitaine.

Coup de soleil ayant engendré des brûlures. © Pavel Ševela, Wikimedia commons<em>,</em> CC by-sa 3.0
Coup de soleil ayant engendré des brûlures. © Pavel Ševela, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

Les expositions solaires intermittentes et violentes qui provoquent des coups de soleil, particulièrement pendant l'enfance et sur des sujets à peau claire, aggravent considérablement le risque de mélanome.

Un mélanome identifié.<em> </em>© DR
Un mélanome identifié. © DR

Les dangers liés aux surexpositions solaires

  • Coup de soleil : les rayons UV à trop fortes doses sont responsables de brûlures. Malheureusement trop fréquents, les coups de soleil sont un des signes de l'agression solaire.
Image du site Futura Sciences
  • Vieillissement accéléré : le vieillissement cutané est accéléré particulièrement par une exposition de la peau aux UVA, présents dans le rayonnement solairerayonnement solaire mais également émis par les lampes à bronzer.

  • Le bronzage : le bronzage est induit par les UV. S'il constitue une protection plus ou moins efficace selon les individus, il est aussi et surtout le signe de l'agression du soleil sur la peau.
  • Photosensibilisation : comme son nom l'indique presque, une réaction de photo sensibilisation de la peau, c'est la peau qui devient plus sensible aux photonsphotons (particules composant entre autres le rayonnement ultraviolet).
  • Cataracte : le soleil est responsable de cataractes (première cause de cécité dans le monde avec quelque 20 millions de personnes atteintes). L'OMSOMS (Organisation mondiale de la santé) estime que près de 20 % des opérations de la cataractecataracte pourraient être prévenues ou retardées par une meilleure information du public.