Santé

La césarienne en détail

Dossier - Césarienne : l'accouchement par césarienne
DossierClassé sous :médecine , femme enceinte , Bébé

-

Lorsque l'accouchement par voie basse n'est pas possible, on réalise un accouchement par césarienne, mais dans quels cas exactement ? Comment se déroule-t-elle et quels sont les risques et complications engendrés ?

  
DossiersCésarienne : l'accouchement par césarienne
 

La césarienne est une opération chirurgicale dont le but est d'extraire le bébé de l'utérus de sa mère, lorsque l'accouchement par voie basse n'est pas possible. Elle représente 20 % des naissances.

En France, 20 % des naissances se font par césarienne. © Natthawon Chaosakun - Shutterstock

Césarienne d'urgence et césarienne programmée

La césarienne peut être choisie à l'avance, c'est la césarienne programmée, mais elle peut aussi avoir lieu dans l'urgence, au moment de l'accouchement, si celui-ci ne se déroule pas comme prévu et ne permet pas de continuer par voie basse. En moyenne, deux tiers des césariennes sont programmées.

À savoir sur la césarienne

L'accouchement par césarienne se fait sous anesthésie péridurale, ainsi la mère peut vivre la naissance de son enfant, et les risques de l'anesthésie générale sont évités. Généralement, le père n'est pas autorisé à assister à l'intervention.

Le chirurgien incise l'utérus et le feuillet prénatal pour faire sortir l'enfant. L'opération ne dure que 25 minutes environ, l'extraction de l'enfant dure en général 1 minute 30.

Le nombre de césariennes par an a beaucoup augmenté, notamment à cause du plus grand nombre de grossesse dans un âge plus tardif. Certaines césariennes sont également dites « de convenance », car elles permettent de limiter le stress, la douleur, de savoir la date de la naissance et d'accoucher avec le gynécologue qui a suivi la grossesse.