Santé

Césarienne programmée et césarienne d'urgence : dans quels cas ?

Dossier - Césarienne : l'accouchement par césarienne
DossierClassé sous :médecine , femme enceinte , Bébé

-

Lorsque l'accouchement par voie basse n'est pas possible, on réalise un accouchement par césarienne, mais dans quels cas exactement ? Comment se déroule-t-elle et quels sont les risques et complications engendrés ?

  
DossiersCésarienne : l'accouchement par césarienne
 

Certaines césariennes sont programmées (généralement en fin de grossesse) et d'autres sont réalisées en urgence. Quelles sont les situations qui demandent l'une et l'autre de ces césariennes ?

Une césarienne peut être programmée. © Hxdbzxy - Shutterstock

Dans quels cas programme-t-on une césarienne ?

Dans le cas d'une césarienne programmée (césarienne primaire), les raisons peuvent être propres à la mère. Un bassin trop étroit par exemple, ou certaines pathologies et antécédents médicaux (transplantation du cœur). Au même titre encore qu'un placenta praevia ou que des saignements.

Les indications peuvent aussi être liées au fœtus. Cela peut être par son développement, par exemple en cas de grande prématurité, de poids trop faible ; ou par sa position (par le siège, par l'épaule ou par le front). Les césariennes sont également souvent programmées pour les grossesses multiples.

Césarienne d'urgence : dans quels cas ?

Les césariennes réalisées en urgence, appelées césariennes secondaires, sont souvent liées à un problème survenu en cours de travail : trouble du rythme cardiaque du fœtus, situation de souffrance...