Santé

La virologie est une discipline récente

Dossier - Les virus amis ou ennemis ?
DossierClassé sous :biologie , virus , maladie

-

Les virus nous côtoient depuis des milliers d’années et nous nous sommes tellement bien adaptés à certains d’entre eux, et réciproquement, que de nombreux virus nous infectent sans que nous nous en rendions compte. Mais limiter notre connaissance du monde des virus aux seuls virus pathogènes serait une erreur. En effet, l’étude de la « virosphère » pourrait nous renseigner sur l’origine même de la vie et l’émergence de la biodiversité sur notre planète.

  
DossiersLes virus amis ou ennemis ?
 

Bien avant la découverte de leur existence, Hippocrate (460-370 avant JC) baptisait herpès le fameux « bouton de fièvre », alors qu'Aristote décrivait précisément les symptômes de la rage (384-322 avant JC).

Les virus ont également joué un rôle direct dans l'Histoire. Comme le virus de la variole qui a participé à la perte des Aztèques face aux conquistadores au XIVème siècle.

Virus de la variole

Les virus sont des parasites obligatoires, ils pénètrent dans une cellule vivante pour se multiplier et semblent dénués de vie lorsqu'ils sont à l'extérieur d'une cellule. Mais les avis sont partagés à ce sujet (Saib, 2006).

Dès la fin du XIXème siècle, la bactériologie prenait son essor avec la caractérisation des micro-organismes, rendue possible grâce à la microscopie et aux techniques de culture bactériennes.

Louis Pasteur, Robert Koch et leurs élèves découvraient une multitude de bactéries isolées par l'étude des maladies infectieuses. Mais certains scientifiques avaient néanmoins du mal à isoler ces micro-organismes dans certaines pathologies que l'on savait pourtant infectieuses. Certains osèrent alors évoquer l'existence d'entités plus petites que les bactéries, totalement différentes de ces micro-organismes.

Photographie électronique du SV40 (Polyomavirus) au microscope électronique en transmission

Faire accepter leur existence était quasiment mission impossible face à la bactériologie triomphante. Invisibles à l'œil nu, impossible à multiplier sur un milieu nutritif artificiel, contrairement aux bactéries, les virus existaient-ils réellement ou étaient-ils le fruit de l'imagination trop fertile de ces quelques scientifiques ?

Dans les années 30, le microscope électronique allait lever toute ambiguïté : les virus existaient bel et bien. Un nouveau monde invisible s'offrait aux chercheurs.