Les héparines non fractionnées sont aussi appelées héparines standard. © Phovoir

Santé

Héparine non fractionnée

DéfinitionClassé sous :médecine , sang , coagulation

Les héparines non fractionnées (auxquelles les professionnels font également référence comme à des héparines standard, appartiennent à la catégorie des anticoagulants injectables. Ces molécules sont d'origine naturelle. Lorsqu'elles sont destinées à un usage thérapeutique, elles sont extraites de l'intestin de porc ou du poumon de bœuf. Elles sont indiquées dans la prévention et la prise en charge des accidents thromboemboliques veineux et artériels (thromboses, embolies pulmonaires...). Il s'agit le plus souvent de traitements « d'attente », avant une prise en charge par anticoagulants oraux. Le plus souvent, il s'agit alors d'antivitamines K.

 Comment agissent les héparines non fractionnées ?

Les héparines non fractionnées sont des mucopolysaccharides. Autrement dit, elles sont formées par des chaînes de sucres. Ces molécules vont se fixer sur l'antithrombine, une protéine fabriquée par le foie et connue pour son action anticoagulante. Elle inhibe en effet deux facteurs de coagulation : la thrombine donc, mais aussi le facteur X.

 Des contrindications ou précautions ?

Comme pour l'ensemble des anticoagulants, le risque de saignements doit être surveillé. Les spécialistes décrivent également une baisse du taux des plaquettes et encore des réactions allergiques. À noter que ce traitement nécessite une surveillance rapprochée par TCA (Temps de céphaline avec activateur). Il s'agit d'un examen qui mesure la vitesse de coagulation du sang.

 Source : Interview du Dr Yannick Béjot, (CHU de Dijon), 15 juin 2011 

Cela vous intéressera aussi