L’argent colloïdal est une solution contenant des particules d’argent. © digieye, Fotolia

Santé

Argent colloïdal

DéfinitionClassé sous :médecine , argent colloïdal , électrolyse

L'argent colloïdal est une solution contenant des particules d'argent en suspension. Il est commercialisé pour ses propriétés antimicrobiennes (antibactériennes, antifongiques) dans des médecines alternatives. L'argent était déjà utilisé comme antibactérien dans l'Antiquité. Les préparations d'argent ont servi à soigner des infections pendant la première guerre mondiale. Mais l'avènement des antibiotiques a freiné l'utilisation de l'argent pour la santé. L'Argyrol est un produit contenant de l'argent ; il est utilisé depuis longtemps comme désinfectant pour les yeux des nouveau-nés afin de prévenir la cécité.

L'utilisation de l'argent colloïdal en usage interne n'est pas autorisée en France. Les préparations commerciales doivent indiquer que la solution ne doit pas être avalée par le consommateur. Aux États-Unis, la FDA (Food and Drug Administration) alerte sur les risques d'effets secondaires possibles comme l'argyrie, une coloration de la peau due au contact avec les sels d'argent.

Propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires de l’argent colloïdal

Une étude de 2012 sur 12 préparations du commerce a mis en évidence une activité antiseptique qui pourrait être intéressante pour le traitement des brûlures et des mycoses ; mais elle révèle aussi que toutes les solutions du commerce ne se valent pas.

Une étude de 2014 a trouvé que l'argent colloïdal réduit la croissance des biofilms de Staphylococcus aureus. L'efficacité de l'argent colloïdal contre Staphylococcus aureus a aussi été démontrée dans un modèle de mouton en 2015.

L'argent colloïdal aurait aussi des vertus anti-inflammatoires. Une étude de 2008 sur des cochons souffrants de dermatite a montré que la peau enflammée traitée avec l'argent redevenait normale en 72 heures ; le traitement semblait induire l'apoptose des cellules et réduire l'expression de cytokines pro-inflammatoires.

Cela vous intéressera aussi

La résistance des bactéries aux antibiotiques, une menace grandissante  Les antibiotiques possèdent la propriété de tuer ou de limiter la propagation des bactéries. Or, certaines ne réagissent plus aux traitements. Dans cet épisode, Patrice Courvalin explique les trois grands mécanismes du processus de résistance.