Cela vous intéressera aussi

Utilisés en allergologieallergologie depuis plus de cinquante ans, les antihistaminiquesantihistaminiques H1 agissent au niveau des récepteurs de l'histaminehistamine de type H1. Ces récepteurs sont situés sur les cellules bronchiques, sur certaines cellules de vaisseaux sanguins ou de l'intestin. Ils sont indiqués en cas de réactions allergiques cutanées comme l'urticaireurticaire, ou en cas de rhiniterhinite allergique, de rhume des foins ou de conjonctiviteconjonctivite allergique...

Comment agissent les antihistaminiques H1 ?

Les antihistaminiques H1 sont administrés par voie orale ou injectable. Ils bloquent les récepteurs H1 de l'histamine, un médiateur important qui intervient dans la réaction allergique. Ils ont un effet aussi bien préventif que curatifcuratif, mais ils peuvent se révéler inefficaces lors de réactions allergiques sévères.

Des effets indésirables ?

Les antihistaminiques H1 peuvent induire une somnolencesomnolence parfois intense chez certains malades. D'autres troubles peuvent également être observés : sécheressesécheresse buccale, constipationconstipation, hypertensionhypertension intraoculaire et rétention d'urine.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition ;
  • Principes de médecine interne, TR Harrison, éd. Flammarion.