L’albumine humaine, un succédané du plasma. © Phovoir

Santé

Albumine humaine plasmatique

DéfinitionClassé sous :médecine , Albumine humaine , succédané du plasma

Les solutions d'albumine humaine sont préparées à partir d'un mélange de sang, de plasma, de sérum ou de tissus placentaires prélevés sur des donneurs sains. Elles sont ensuite traitées par un procédé thermique pour inactiver d'éventuels virus ou bactéries, afin d'éviter tout risque de transmission d'une pathologie telle qu'une hépatite virale ou l'infection à VIH.

L'albumine humaine est utilisée pour maintenir le volume plasmatique lorsqu'il existe une déperdition de protéines plasmatiques pouvant persister plusieurs jours ou plusieurs semaines. Ce peut être le cas notamment, en présence d'une colite ulcéreuse, d'une péritonite ou d'une occlusion intestinale aiguë. L'albumine est une protéine essentielle, car elle permet à la fois de stabiliser le volume sanguin circulant et de transporter des hormones, des enzymes, des médicaments, des toxines...  

Des contrindications ou précautions ?

Les effets indésirables liés à l'utilisation d'albumine humaine sont rares. Les patients peuvent toutefois présenter une fièvre, des nausées, de l'urticaire. Quelques cas d'hypotension ont été signalés. 

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition
  • Fiches modèles OMS d'information à l'usage des prescripteurs : Médicaments utilisés en anesthésie, site consulté le 15 juin 2011
Cela vous intéressera aussi