Cela vous intéressera aussi

L'hypervolémie est l'augmentation du volumevolume sanguin circulant. Elle se traduit par une augmentation du débit cardiaquedébit cardiaque, une hausse de la pression artérielle et des œdèmesœdèmes. L'hypervolémie est un facteur de morbiditémorbidité important dans les pathologiespathologies concernées.

Causes de l’hypervolémie

  • Insuffisance cardiaque (plus de deux tiers des patients atteints d'insuffisance cardiaqueinsuffisance cardiaque sont concernés par l'hypervolémie).
  • Cirrhose hépatique décompensée.
  • Hypernatrémie (concentration plasmatique anormale de sodiumsodium) aboutissant à une rétention de liquideliquide.
  • Transfusion d'un volume de sang trop important lors d'hémorragies ou de chirurgiechirurgie traumatologique.
  • Perfusion excessive de liquide dans les veines.
  • Insuffisance rénale aiguë avec anurie (arrêt de la sécrétionsécrétion d'urine) ou lorsque le patient a manqué une ou plusieurs séances d'hémodialyse.
  • Certaines formes de cancercancer comme la maladie de Kahler (myélome multiple), où des cellules sanguines prolifèrent de manière incontrôlée aboutissant à une augmentation du volume sanguin.

Conséquences de l’hypervolémie

L'augmentation du volume sanguin entraîne un surcroît de travail pour le cœur, ce qui peut causer une insuffisance cardiaque. Elle s'accompagne également d'une hausse de la pression artériellepression artérielle et hydrostatique dans les capillaires, à l'origine d'un transfert de liquide vers l'interstitium et la formation d'œdèmes périphériques et pulmonaires. Elle aggrave également l'insuffisance rénaleinsuffisance rénale en provoquant une congestion sanguine au niveau des reinsreins.

L'hypervolémie peut être traitée par la prise de diurétiquesdiurétiques qui font diminuer la quantité de liquide circulant, mais qui risquent en retour d'aggraver l'insuffisance rénale. Leur utilisation est donc controversée. Le traitement consiste avant tout à régler les causes sous-jacentes.