Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] C'est la saison du moustique-tigre ! Les premières chaleurs de l’été sont synonymes du retour d’un insecte plutôt désagréable : le null

Les habitants de la Martinique doivent faire face à une double menace sanitaire : la Covid-19Covid-19, dont le nombre de cas est en augmentation depuis quelques jours, et la denguedengue. En effet, l'île caribéenne est en phase IV, niveau 1, du PSAGE (pour Programme de surveillance, d'alerte et de gestion des épidémiesépidémies) : épidémie confirmée. Depuis novembre 2019, plus de 8.000 cas évocateurs de dengue ont été recensés en Martinique, essentiellement au centre et au nord de l'île. Les cas évocateurs recensent les personnes se présentant à leur médecin pour une fièvrefièvre supérieure à 38 °C depuis moins de dix jours et accompagnée de syndromesyndrome algique ou de fatigue ou de douleurdouleur rétro-orbitaire. La présence du virus de la denguevirus de la dengue, qui est transmis par les moustiques-tigresmoustiques-tigres (Aedes albopictus), doit être ensuite confirmée par un test RT-PCRRT-PCR ou antigénique. Selon l'Agence régionale de santé de la Martinique (ARS Martinique), près de 2.000 cas ont été confirmés à la fin du mois de juin.

Voir aussi

Comment reconnaître le moustique-tigre ?

En France métropolitaine, un cas autochtone (qui n'est pas lié au voyage) de dengue a été confirmé dans l'Hérault à la mi-juillet. L'état de santé de la personne contaminée ne suscite pas d'inquiétude. L'Hérault fait partie des nombreuses régions métropolitaines où le moustique-tigre est implanté et très actif. En cas de forte fièvre et de douleur après une piqûre de moustique, il faut impérativement consulter un médecin. La meilleure façon de se prémunir de la maladie est d'éviter les piqûres de moustiques. Santé Publique France conseille de porter des vêtements amples, d'installer des moustiquaires aux fenêtresfenêtres et autour du lit, d'utiliser des répulsifs cutanéscutanés et des insecticidesinsecticides mais aussi de faire la chasse aux eaux stagnantes, là où les femelles pondent leurs œufs.