Cette vidéo montre le repliement de l'ARN avec une précision jamais atteinte !

Classé sous :ARN , biologie moléculaire , repliement de l'ARN

[EN VIDÉO] Les repliements d'une molécule d'ARN modélisés par informatique  Des scientifiques ont produit une vidéo incroyable à partir de données expérimentales sur le repliement de l'ARN. Cette simulation montre avec grande précision les noeuds et repliements qui agitent une molécule d'ARN après sa transcription. Elle change de forme plus de dix milles trilliards de fois par seconde. © Northwestern University, Julius Lucks 

À la Northwestern University de l'Illinois, les scientifiques ont détricoté le noueux problème du repliement de l'ARN. De par sa structure, ce dernier est capable de se plier et de se replier dans différentes formes qui lui permettent d'assurer ses fonctions biologiques. La plus célèbre est peut-être l'épingle à cheveux, ou tige-boucle, qui se forme à la fin d'une molécule d'ARNm pour terminer la transcription et favoriser son détachement de la matrice d'ADN.

Grâce à un modèle informatique construit à partir de données expérimentales sur le repliement de l'ARN d'Escherichia coli, les scientifiques ont produit des vidéos qui montrent les différentes formes que prend l'ARN. La molécule se noue, et se dénoue tout de suite après pour atteindre sa forme définitive. « Le repliement se produit dans votre corps plus de 10 quadrillions de fois par seconde », explique Julius B. Lucks qui a participé à l'étude. Chaque fois qu'un gène est exprimé dans une cellule, une molécule d'ARN est synthétisée et malgré cela, les connaissances sur la façon dont elle se replie sont encore limitées. Cette vidéo est la première à modéliser ce phénomène avec tant de précision. Cette recherche pourrait s'avérer déterminante dans la compréhension des maladies liées à l'ARN comme l'amyotrophie spinale ou les infections causées par les virus à ARN.

Comment se replie l'ARN pour prendre sa forme finale ? © Giovanni Cancemi, Adobe Stock