Une alimentation enrichie en myrtilles serait bonne pour les muscles

Classé sous :Alimentation , myrtilles , muscles

Généralement, le vieillissement entraîne une diminution de la masse musculaire. Provoquant une perte de force et d'endurance qui peut altérer la qualité de vie des personnes. Or des cellules, nommées cellules progénitrices du muscle humain (hMPC), sont capables de faciliter la régénération du muscle squelettique. Des chercheurs se sont alors demandé si une alimentation particulière peut influencer ces cellules. Si les myrtilles ont ce pouvoir.

Une vingtaine de femmes, dont douze âgées de 21 à 40 ans, et dix de 60 à 79 ans, ont consommé 38 grammes de myrtilles lyophilisées par jour. Au bout de six semaines, les chercheurs ont prélevé leur sérum et ont cultivé des hMPC dans un milieu contenant ledit sérum. Leurs résultats, publiés dans Journal of Nutrition, indiquent que le nombre de cellules a augmenté, qu'elles consomment davantage d'oxygène, et qu'elles sont moins sensibles au stress oxydatif.

Mais seulement si elles ont reçu le sérum des femmes de 21 à 40 ans. Celui des participantes plus âgées n'a pas semblé produire d'effet bénéfique. Anna Thalacker-Mercer, coautrice de l'étude, a déclaré que « bien que les résultats ne puissent pas être généralisés à toutes les populations, cette étude est une étape importante » vers une potentielle thérapie diététique, qui améliorerait « la régénération musculaire après une blessure et pendant le processus de vieillissement ».

La dénomination « myrtille » regroupe différentes espèces du genre Vaccinium. © Pilipphoto, Adobe Stock