Santé

Le mystère des bouffées de chaleur reste entier

ActualitéClassé sous :vie

-

Peu de recherches ont été menées sur les véritables causes des bouffées de chaleur qui affectent 80% des femmes au moment de la ménopause, en dehors des travaux réalisés par un professeur d'obstétrique et de gynécologie de Wayne State University de Détroit (Michigan).

Ses enquêtes ont révélé que le lien entre les bouffées de chaleur et l'insomnie n'est pas démontré et nécessite des recherches beaucoup plus approfondies. Ces travaux ont confirmé le rôle de l'oestrogène, lié à l'activité de l'hypothalamus du cerveau et, peut-être, au niveau de l'hormone norépinéphrine qui réduit la zone de tolérance aux changements de températures.
L'évolution des niveaux de norépinéphrine serait liée au niveau d'oestrogène ou au vieillissement (ou les deux). Si le produit pharmaceutique clonidine réduit les niveaux de norépinéphrine de façon efficace, il entraîne trop d'effets secondaires pour être utilisé comme moyen thérapeutique courant.
Dès lors, ce chercheur suggère d'encourager la commercialisation des draps anti-fièvre, utilisés dans les hôpitaux pour pallier aux inconvénients des bouffées de chaleur, en attendant de mieux comprendre leur mécanisme.

Cela vous intéressera aussi