Santé

Menaces environnementales sur la mer de Barents

ActualitéClassé sous :vie , Barents , pêche

Un rapport de l'agence onusienne pour l'environnement (UNEP), publié au cours de l'automne 2004, recense les menaces planant sur l'écosystème arctique de la mer de Barents. Les conclusions de ce rapport, basées sur les travaux effectués par des chercheurs russes de Mourmansk et norvégiens de l'université de Tromso, font apparaître quatre risques majeurs :

Morue Crédits : IFREMER

1) La préservation des ressources halieutiquesest de loin le point le plus préoccupant. Malgré les mesures de contrôle et de régulation, la pêche intensive à la morue et au haddock continue au-delà des limites biologiques.

2) L'introduction volontaire d'espèces étrangères modifie également fortement l'écosystème de la mer de Barents. La compétition naissant ainsi entre espèces autochtones et allochtones pourrait conduire à la diminution des stocks de poissons pouvant être exploités commercialement. De même, l'introduction involontaire de nouvelles espèces dans l'écosystème, comme celles issues des eaux ballasts des navires pétroliers, pourrait aussi perturber la faune de cette mer.

3) Les risques de pollution associée à l'accroissement de l'activité des secteurs gazier et pétrolier sont eux aussi non négligeables, en raison des campagnes, de l'exploitation des gisements actuellement découverts, ainsi que de l'accroissement du trafic maritime sur la "route du nord".

4) La pollution radioactive constitue une menace permanente pour l'écosystème de la mer de Barents. La région de Mourmansk détient en effet le stock de déchets radioactifs le plus important au monde. Si les niveaux de radioactivité relevés sont faibles actuellement, et ne présentent pas en l'état de risques pour la population ou l'environnement, le rapport indique qu'il serait souhaitable d'établir une stratégie à long terme pour le stockage de ces déchets et leur manipulation.

En réponse à ces menaces clairement identifiées, les auteurs de ce rapport recommandent la mise en place, dans le cadre des accords internationaux environnementaux existants, de nouvelles régulations ainsi que le renforcement de celles existant.

Cela vous intéressera aussi