Santé

Invasion maritime en Nouvelle-Angleterre

ActualitéClassé sous :vie , didemnum , animal marin

Avec le retour de la chaleur, les côtes de la Nouvelle-Angleterre sont une fois de plus la cible des espèces invasives du genre Didemnum, animal marin de l'embranchement des urocordés (ou tuniciers), classe des ascidies.

Invasion maritime en Nouvelle-Angleterre

On suppose que l'origine du développement incontrôlé de ces animaux sur les côtes de Nouvelle-Angleterre (du Connecticut au Maine) a son origine dans des spécimens transportés par des navires, sur la coque desquels ils se fixent aisément.

Les Didemnidae vivent en colonies fixées sur les rochers et ne présentent aucune menace sanitaire pour l'homme. Toutefois l'engorgement des niches littorales qui résulte de leur prolifération est susceptible de répercussions directes sur les espèces marines autochtones et donc de dommages écologiques et économiques.

Il y a un mois s'est tenue la première conférence internationale sur le sujet, à Woods Hole, sous le parrainage de la Woods Home Oceanographic Institution (WHOI). De nombreux pays dans le monde rencontrent en effet les mêmes problèmes avec les Didemnidae et la communauté scientifique cherche à rassembler les connaissances et à trouver des réponses au problème.

Les questions soulevées par l'écologie et la dissémination récente de ces animaux sont encore multiples. Mary Carman du WHOI estime que l'explosion de Didemnidae remonte aux années 1980 ; il est peut-être le résultat des effets conjoints de l'augmentation des effluents nitrés et du rapide changement climatique.

Quoiqu'il en soit, la progression de l'invertébré sur les côtes américaines est surveillée de près. Les chercheurs espèrent notamment découvrir comment les colonies réussissent à passer l'hiver rigoureux du Nord-Est des Etats-Unis alors que l'eau froide les fait mourir. D'un point de vue plus positif, d'autres équipes espèrent mettre au point des substances anticancéreuses à partir d'une bactérie qui vit en symbiose avec les Didemnidae.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi