C'est grâce à la bague DA156022 qu'il portait qu'il a pu être identifié. La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) s'est en effet adressée au Centre de Recherche sur la Biologie des populations d'Oiseaux (CRBPO) du Muséum National d'Histoire Naturel, à Paris, afin de retrouver dans les archives l'origine et la date du baguage.
Cela vous intéressera aussi

Les recherches ont révélé que cet oiseauoiseau avait été bagué lorsqu'il était poussin, à Roscoff, dans le Finistère nord, le 4 juin 1978, par Denis Floté, ornithologueornithologue du Parc Naturel RégionalParc Naturel Régional d'Armorique. Vingt-huit ans plus tard, le 7 septembre 2006, il était retrouvé à Penmarc'h, dans le Finistère sud.

Un autre goéland argentégoéland argenté bagué la même année avait été retrouvé en 2002 et prenait le record de longévité de l'espèceespèce en France (24 ans). C'est donc un nouveau record de longévité qui est confirmé par la découverte de cet oiseau.

La longévité moyenne des goélands argentés est de 10 à 15 ans. Une longévité de 28 ans est donc tout à fait exceptionnelle. Le record absolu est détenu par un goéland argenté finlandais de 32 ans.

Le « vieux » goéland de 28 ans est encore en vie, mais affaibli. Les soigneurs de la Ligue pour la Protection des Oiseaux ont bon espoir de le relâcher d'ici quelques semaines.

Allain Bougrain-Dubourg
Président de la LPOLPO

Quelques records d'âge

Au Royaume-Uni, on a retrouvé un puffin des Anglais âgé d'une cinquantaine d'années. On estime qu'il a volé au moins huit millions de kilomètres entre les îles britanniques et l'Amérique du Sud. Un fulmar boréalfulmar boréal, femelle nicheuse baguée en 1951, a atteint l'âge honorable de 52 ans au moins.

Quelques chiffres (source : Secret d'oiseaux, P. Gingras, Le jour Ed., 1995)

- pic épeiche : 11 ans
- rougegorge et coucoucoucou gris : 13 ans
- pie bavarde : 15 ans
- sterne arctiquesterne arctique : 34 ans
- aigle royal : 36 ans
- mouette rieusemouette rieuse : 63 ans