AstraZeneca a communiqué sur l'efficacité de son vaccin après les doutes du NIAID. © myskin, Adobe Stock
Santé

AstraZeneca : l'efficacité de son vaccin revue à 76 %

ActualitéClassé sous :vaccin anti-Covid , AstraZeneca , Coronavirus

[EN VIDÉO] Comment fonctionne un vaccin à ARN messager ?  Pfizer et Moderna ont choisi cette technique de pointe pour concevoir en un temps record leur vaccin contre le Covid-19. Cette vidéo présente tout ce qu'il faut savoir sur les vaccins à ARN messager en trois minutes ! 

Après les doutes du NIAID, AstraZeneca a communiqué de nouvelles données concernant l'efficacité de son vaccin AZD1222.

Après que le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) a exprimé ses doutes sur les données de l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca, la réponse de la firme pharmaceutique suédo-britannique était attendue avec impatience. Un communiqué de presse a été publié ce jour avec les nouvelles données. Elles restent dans la même veine que celles publiées précédemment, mais avec quelques changements.

 Le vaccin AZD1222 est recommandé, en France, pour les plus de 55 ans. © Giovanni Cancemi, Adobe Stock

L'efficacité globale du vaccin d'AstraZeneca revue à 76 %

Selon le nouveau communiqué de presse, l'efficacité du vaccin dans la population générale est de 76 %, avec un intervalle de confiance compris entre 68 et 82 %, après l'injection des doses du vaccin. Pour les personnes âgées de 65 ans et plus, le vaccin est efficace à 85 % (intervalle de confiance : 58 à 95 %) pour prévenir les formes symptomatiques de la maladie. C'est plus que ce qui avait été communiqué précédemment. Concernant les hospitalisations et les formes sévères, le vaccin les prévient à 100 %.

Mene Pangalos, vice-directeur exécutif d'AstraZeneca a déclaré que : « Les premières analyses sont comparables aux analyses intermédiaires publiées précédemment, et confirment que notre vaccin anti-Covid est très efficace chez les adultes, y compris ceux âgés de plus de 65 ans. Nous sommes impatients de remplir notre dossier réglementaire pour l'autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis et de préparer le déploiement de millions de doses à travers l'Amérique. »

Pour en savoir plus

AstraZeneca : l'efficacité du vaccin est remise en question par une agence de santé américaine

Article publié le 23 mars 2021 par Julie Kern

Dans une déclaration parue le 23 mars, le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) exprime ses doutes à propos de l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca. Il semble que des données dépassées aient été utilisées dans l'essai clinique.

Le chemin du vaccin d'AstraZeneca est semé d'embûches ! Après la parution d'un communiqué de presse sur les résultats intermédiaires de la phase III des essais cliniques, dont les détails sont à lire dans l'article ci-dessous, le NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Diseases), dirigé par Anthony Fauci, fait part des doutes du comité de surveillance et de suivi (DSMB) sur les données communiquées par AstraZeneca.

Dans une déclaration, le comité de surveillance et de suivi exprime ses inquiétudes quant à l'utilisation « d'informations dépassées, qui peuvent avoir fourni une vue incomplète des données d'efficacité ». Le NIAID exhorte la firme pharmaceutique à travailler avec le comité pour revoir les données et s'assurer qu'elles soient les plus récentes et précises afin de les rendre publiques au plus vite.

La Food and Drug Agency (FDA), ainsi que le Center for Disease Control (CDC) baseront leur décision quant à l'autorisation et l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca sur les données révisées.


Vaccin AstraZeneca : les essais cliniques ne trouvent pas de risque accru de thrombose

Article publié le 22 mars 2021 par Julie Kern

Les résultats intermédiaires de la phase III des essais cliniques du vaccin d'AstraZeneca indiquent qu'il n'y a pas de risque accru d'évènements thromboemboliques chez les vaccinés.

Après sa suspension temporaire la semaine derrière, le vaccin d'AstraZeneca est à nouveau autorisé en France. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu son verdict jeudi dernier et estime que les bénéfices de la formule élaborée en collaboration avec l'université d'Oxford sont toujours plus importants que les risques associés. Néanmoins, il est désormais réservé aux plus de 55 ans en France, car ce sont les personnes les plus jeunes qui présentent le plus de syndromes pseudo-grippaux, un des effets secondaires du vaccin. AstraZeneca a publié un communiqué de presse sur les résultats intermédiaires, non publiés, de la phase III des essais cliniques de son vaccin.

Le vaccin AZD1222 est un vaccin à vecteur viral. Il est composé d'un adénovirus de singe affaibli qui porte la protéine S du SARS-CoV-2. Après la vaccination, les cellules expriment la protéine S pour stimuler le système immunitaire. © BillionPhotos.com, Adobe Stock

Pas de risque accru de thrombose

Ce dernier a été mené auprès de 30.000 personnes, dont 20.000 pour le groupe vaccinal et 10.000 pour le groupe placebo. Le groupe vaccinal a reçu deux doses du vaccin AZD1222 espacées de 4 semaines, et le groupe placebo une solution saline selon le même calendrier. Une centaine de cas de Covid-19 se sont déclarés pendant les essais. L'efficacité du vaccin pour prévenir la Covid-19 symptomatique dans la population générale est de 79 %, et de 80 % pour les 65 ans et plus. Il est également efficace à 100 % pour prévenir les formes sévères de la maladie et les hospitalisations.

Un comité scientifique indépendant a suivi de près l'apparition d'événements thromboemboliques et notamment de thrombose veineuse cérébrale. Il s'agit d'une maladie où des caillots de sang, ou thrombus, bloquent l'afflux sanguin dans les sinus veineux du cerveau. Ce comité, épaulé par un neuroscientifique, n'a pas observé un risque accru d'événements thromboemboliques dans le groupe vaccinal. Aucune thrombose veineuse cérébrale n'a été observée dans le cadre de cet essai clinique. Ces résultats sont en accord avec ceux de l'Agence européenne des médicaments.

Le vaccin d'AstraZeneca apparaît comme sûr et efficace, et il peut être inclus dans les stratégies vaccinales des États pour vacciner le plus grand nombre de personnes.

---

Découvrez Covipod, le podcast dédié à l'actualité du coronavirus

Toutes les deux semaines, rejoignez Julie Kern, journaliste santé diplômée d'un master en infectiologie, pour un tour d'horizon des dernières actualités et des mesures adoptées pour contrer la pandémie.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !