Aucun avantage de l'azitrhomycine chez les patients hospitalisés pour la Covid-19. © Nikolai Sorokin, Adobe Stock
Santé

Azithromycine et Covid-19 : quels bénéfices et quels effets secondaires ?

Question/RéponseClassé sous :Pandémie , coronavirus , azithromycine

Deux récentes études viennent d'être publiées dans la littérature scientifique relatant une absence de bénéfice et la présence d'effets secondaires lors de la prise d'azythromycine dans le cadre de la Covid-19. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quand est apparu le coronavirus ?  Alors que le premier cas officiel recensé en Italie date du 20 février 2020, des patients avec des anticorps contre le coronavirus ont été identifiés dans le pays dès septembre 2019. Comment un virus, qui s’est avéré par la suite aussi meurtrier, a-t-il pu passer inaperçu pendant des mois ? 

L'azithromycine est un antibiotique qui fait partie de la famille des macrolides. Ces derniers agissent en inhibant la synthèse protéique des bactéries et se diffusent notamment à l'intérieur de nos cellules. Contre la Covid-19, cette molécule a eu droit à son heure de gloire étant donné que c'est l'antibiotique utilisé dans le protocole de l'Institut Hospitalo-Universitaire de Marseille. Pourtant, les récentes études publiées démontrent une inefficacité sur la mortalité à 28 jours et des effets secondaires notables.

Pas d'efficacité sur la mortalité...

Selon les données de l'étude britannique Recovery disponibles en prépublication, la prescription d'azithromicine contre la Covid-19 ne fait aucune différence en matière de mortalité à 28 jours en comparaison avec un placebo. De même, elle ne réduirait pas la fréquence de cas nécessitant une ventilation mécanique. Les résultats de l'étude en question sont consistants dans l'ensemble des sous-groupes de l'étude. 

Dans le cadre de la Covid-19 et selon une récente étude, aucune différence de mortalité à 28 jours avec une prescription de l'azithromycine ou d'un placebo. © laurencesoulez, Adobe Stock

...et des effets secondaires sérieux

La prescription d'antibiotiques n'est pas sans conséquences, tant au niveau individuel qu'à l'échelle de la population. En effet, dans une récente étude publiée dans le New England Journal of Medicine, la prescription massive de macrolide a entraîné une augmentation de l'antibiorésistance à ces thérapeutiques dans les régions où ce médicament a été massivement prescrit en comparaison aux régions qui ont reçu des placebos. De plus, une étude rétrospective parue dans la revue Clinical Microbiology Infection suggère que la prescription d'azithromycine est associée à plus d'aspergillose pulmonaire, une pneumonie causée par des champignons. Cet effet secondaire du médicament était déjà connu et semble aussi présent dans le cadre de la Covid-19.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !