Vaccin contre le coronavirus : AstraZeneca suspend son essai clinique après qu’un patient est tombé malade

Classé sous :Coronavirus , vaccin contre le coronavirus , AstraZeneca

C'est l'un des vaccins les plus attendus : l'essai clinique d'AstraZeneca, élaboré en partenariat avec l’université d’Oxford, vient d'être suspendu après la découverte d'une réaction indésirable grave présumée chez un participant au Royaume-Uni, rapporte mardi soir le site d'informations médicales STAT. On ignore pour l'instant la nature exacte du problème ni même s'il a un rapport avec le vaccin. « Il s'agit d'une action de routine qui doit avoir lieu chaque fois qu'il y a une maladie potentiellement inexpliquée dans l'un des essais », assure un porte-parole de l'entreprise, qui explique que « tout est fait pour accélérer l'examen de cet événement unique afin de minimiser l'impact potentiel sur le calendrier des essais ».

Les pauses dans les essais cliniques ne sont pas rares et nul ne sait combien de temps va durer cette suspension. Mais elle tombe au plus mal alors que la phase 3 des essais vient tout juste de débuter aux États-Unis et que des millions de doses de vaccin ont déjà été commandées par les différents gouvernements. En août, l'Union européenne a ainsi signé avec AstraZeneca un contrat d'achat anticipé de 300 millions de doses, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Huit autres vaccins sont actuellement en phase 3, la dernière avant une possible demande de mise sur le marché.

L’essai clinique du vaccin d’AstraZeneca a été brusquement stoppé après la découverte d’un possible cas grave d’effet secondaire. © kebox, Adobe Stock