Coronavirus : les Britanniques vont fabriquer un million de vaccins... sans savoir s'il est efficace

Classé sous :Vaccin , Coronavirus , SARS-CoV-2

En juillet 2009, la France avait commandé 94 millions de doses de vaccin contre le virus de la grippe H1N1, pour finalement 6 millions utilisés. Un fiasco à 382,7 millions d'euros qui ne fait apparemment pas reculer les Britanniques : l'université d'Oxford a annoncé qu'elle allait produire un million de vaccins expérimentaux contre le Covid-19 d'ici le mois de septembre, alors même que les essais cliniques n'ont pas encore commencé. Ce vaccin, nommé ChAdOx1 nCoV-19, est l'un des 70 candidats potentiels de vaccins actuellement à l'étude dans le monde.

« Nous avons commencé la fabrication à grande échelle en collaboration avec plusieurs fabricants dans sept endroits différents », assume Adrian Hill, le directeur du Jenner Institute à l'université d'Oxford, dans un entretien à l'agence Reuters. « L'objectif est de disposer d'un million de doses en septembre, en espérant les résultats positifs des essais cliniques », indique le chercheur, qui se dit très confiant. « Bien entendu on ne peut jamais être sûr à 100 % que ça va marcher, mais mon point de vue est que notre vaccin a de très grandes chances ». En cas de succès, le laboratoire espère bénéficier d'une procédure d'urgence d'autorisation sur le marché, ce qui pourrait prendre six semaines. Il disposerait alors d'une avance inestimable sur ses concurrents. On ignore toutefois qui va payer cette fabrication hasardeuse.

Un laboratoire britannique a lancé la production d’un million de doses de vaccin contre le Covid-19 avant même le début des essais cliniques. © denisismagilov, Adobe Stock