Une dame âgée pratiquant une activité physique à l'aide de son téléphone. © Syda productions, Fotolia

Santé

On aimerait plus le sport en suivant un programme en ligne

ActualitéClassé sous :Sport , activité physique , application

Pour pratiquer une activité physique régulière, il faut avant tout aimer « bouger ». Une récente étude montre que suivre un programme d'activité physique en ligne augmente l'envie et la planification d'activité sportive par la suite chez les personnes âgées.

Le sport. L'activité bien-être par excellente : réduction de la mortalité, sécrétion d'hormones du « bonheur », ralentissement du vieillissement cellulaire, prévention et traitement de certaines maladies. Il est conseillé d'en faire à tous les âges et régulièrement afin de maintenir une santé optimale. Pourtant, il n'est pas toujours facile d'en faire ou plus précisément de prendre plaisir à en faire, surtout si l'on a passé une vie sans être sportif. Nos mécanismes sociaux cognitifs nous en empêchent souvent. Mais ce n'est pas une fatalité. Grâce à des interventions spécifiques en ligne, des chercheurs sont parvenus à augmenter l'attrait, l'efficacité personnelle, l'intention et la planification d'action dans la vie quotidienne de personnes âgées. C'est le sujet d'une étude publiée récemment dans The Journal of Health and Well-Being.

L’étude scientifique

Les expérimentateurs ont réparti cinq cent quatre-vingt-neuf personnes âgées en bonne santé, de 60 à 80 ans, en trois groupes pendant une durée de dix semaines :

  • un groupe intervention en ligne que l'on nommera groupe 1 ;
  • un groupe identique au groupe 1 mais avec un traqueur d'activité que l'on nommera groupe 2 ;
  • un groupe sans intervention spécifique que l'on nommera groupe 3.

Après cela, plusieurs évaluations ont été réalisées par les investigateurs : la motivation, le sentiment d'efficacité, l'intention à faire du sport, la planification des activités sportives, la force de l'habitude à faire du sport et la projection des résultats négatifs.

Des effets directs et significatifs ont pu être mesurés pour les groupes 1 et 2 comparés au groupe 3 par les mêmes questionnaires qu'au début du suivi, à la suite de l'intervention sur les états sociaux cognitifs évalués et principalement sur le sentiment d'efficacité personnelle, l'intention à faire du sport, la planification des activités. Cette étude apporte des éléments intéressants afin de faire apprécier la pratique sportive à des personnes âgées et développer leur motivation intrinsèque respective. Les études ultérieures devront se concentrer sur les effets à plus long terme de ces diverses interventions prometteuses.

Les personnes de cette étude apprécient plus le sport après un programme en ligne. © Syda productions, Fotolia

Passer de la théorie à la pratique 

Il existe pléthore d'applications en ligne ou sur téléphone pour se motiver à faire du sport. Suivre un challenge ou les conseils de l'une d'entre elles peut s'avérer être une bonne idée compte tenu de ce que montre l'étude.

Pour faire une activité physique régulièrement, il est bon de pouvoir varier : salle de sport, en extérieur mais aussi en appartement si le temps n'est pas clément (avec un vélo d’appartement par exemple).

Pour les plus sportifs d'entre vous ou ceux désireux d'atteindre une certaine forme, des objets connectés précis tels que les balances peuvent être utiles. Ne restez pas fixé sur le poids. Ces balances apportent nombre d'infos intéressantes avec plus ou moins de précision pour le sportif amateur. 

  • Les personnes âgées qui pratiquent peu d'activité physique sont en moins bonne santé que les autres.
  • Nos mécanismes cérébraux nous empêchent parfois d'être attirés par une activité sportive quelconque.
  • Des programmes en ligne pourraient augmenter l'attractivité du sport et sa planification chez les personnes âgées.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi