Que se passe-t-il dans le cortex visuel d'un aveugle de naissance ? © scaliger, Fotolia
Santé

Que se passe-t-il dans les zones du cerveau dédiées à la vision des aveugles de naissance ?

ActualitéClassé sous :semaine du cerveau , Vue , cerveau

Près de 30 % de notre cerveau est consacré à la vision. Que se passe-t-il dans les zones du cerveau normalement affectées à la vision chez les aveugles de naissance ? Celles-ci sont-elles totalement inactives ou bien sont-elles dédiées à d'autres tâches ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Panda, le guide pour aveugles  Le petit casque Panda Guide, relié à un smartphone, peut reconnaître un objet (clés, téléphone, bouteille, ordinateur...). Il guide ensuite son utilisateur, comme nous l'explique Arnaud Lenglet, fondateur de la start-up. 

En France, il y a un peu plus de 200.000 aveugles, de naissance ou non. Sachant qu'une grande partie de notre cerveau est utilisée pour la vision, comment fonctionne le cerveau de ces personnes ? Chez les aveugles de naissance, les zones du cerveau normalement attribuées à la vision ne sont pas inertes, bien au contraire ! Elles sont stimulées au cours d'autres tâches que la vision, comme le langage et la mémoire. En revanche, la nature des informations qui déclenchent ces activations est mal connue.

Chez les aveugles de naissance, le cortex visuel est totalement réorganisé

Une équipe de l'Institut du Cerveau s'est penchée sur cette question. Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le cortex visuel des personnes aveugles de naissance, les chercheurs ont utilisé deux techniques d'imagerie cérébrale : la magnétoencéphalographie (MEG) et l'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) fonctionnelle. L'IRM permet de cartographier les activités fonctionnelles du cerveau mais ne reflète pas l'activité en temps réel. La MEG permet d'enregistrer l'activité magnétique du cerveau en temps réel. Elle permet de savoir quelles zones du cerveau sont activées lorsque le sujet effectue une action.

L'IRM fonctionnelle a permis d'observer la réorganisation du cortex visuel chez les aveugles de naissance. Par exemple, des zones habituellement dédiées à la vision sont affectées à la mémoire chez les aveugles et cette zone est reliée à celle consacrée à la mémoire chez les voyants.

La MEG apporte des informations encore plus intéressantes. Les patients aveugles de naissance ont entendu une liste de mots et ont dû les catégoriser : plante, animal ou objet. Au moment où le patient catégorisait le mot, le cortex visuel s'allumait de manière différente selon la catégorie énoncée. Le cortex visuel est donc impliqué dans la compréhension de la parole.

Selon les activités pratiquées, différentes régions du cerveau sont activées. © denisismagilov, Adobe Stock

Comment le cortex visuel s’active-t-il ?

Chez les personnes voyantes, le cortex visuel s'active en fonction d'informations provenant des yeux. Comment cela se passe-t-il chez les aveugles de naissance ? L'information provenant des oreilles ou du toucher passe par les régions cérébrales de l'ouïe ou du toucher avant de rejoindre l'aire de la vision, via des liens établis entre les différentes régions. Ces liens n'existent pas chez les personnes voyantes.

Comme le résume l’auteur,  « il s'agit d'un exemple remarquable de plasticité, illustrant les capacités du cerveau à se réorganiser fonctionnellement dans une situation inhabituelle, où toute une partie du cerveau n'est pas alimentée par le type d'informations qu'elle reçoit habituellement ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !