Il est assez rare de voir un concept-car totalement fonctionnel et roulant. Et il encore plus rare de pouvoir le découvrir en action sur la route. C'est à Mercedes que l'on doit cette belle surprise avec cette longue vidéo de son concept VISION AVTR. Nous l'avions découvert en début d'année à l'occasion du Consumer Electronics Show. Il s'agit d'une voiturevoiture futuriste directement inspirée du film AvatarAvatar de James Cameron.

Au moment de sa présentation, Mercedes avait expliqué avoir travaillé sur un design organique inspiré des plantes afin de créer une continuité entre l'intérieur et l'extérieur, notamment grâce à de larges ouvertures en alvéole qui remplacent les portières.

Dans la vidéo, on découvre plus en détail l'habitacle de l'AVTR et son étonnant module de commande placé sur la console centrale. Il s'agit d'une espèceespèce de joystick-pavé tactile sur lequel le conducteur pose la main à plat et qui fait office de volant. L'AVTR reconnait le conducteur à son rythme cardiaque et sa respiration et personnalise tout une série de paramètres de conduite et de confort en conséquence.

Partez pour 13 minutes de voyage vers le futur à bord de la Mercedes VISION AVTR. © Mercedes-Benz

En mouvementmouvement, la VISION AVTR révèle ses roues multidirectionnelles qui permettent à la voiture de se déplacer en crabe. On redécouvre au passage les 33 « écailles » motorisées qui parsèment son hayon et qui ont une fonction « aérodynamique, de communication et d'expression ».

Mercedes indique que ce concept-car à propulsion électrique utilise une technologie de batterie « révolutionnaire » dont les cellules se composent d'une chimiechimie organique à base de graphènegraphène dépourvue de terres raresterres rares. Les métauxmétaux utilisés sont annoncés comme entièrement recyclables et même compostables.

Tout cela est évidemment très avant-gardiste et il est peu probable qu'une version de série de l'AVTR voit le jour. Mais il est passionnant de voir comment un constructeur est capable de donner vie aux concepts les plus improbables.