Porter un pyjama toute la journée devant son ordinateur n'est pas un signe de paresse. © deniskomarov, Adobe Stock
Santé

Science décalée : le pyjama ne nuit pas à la productivité

ActualitéClassé sous :psychologie , télétravail , Dépression

Porter un pyjama toute la journée devant son ordinateur est-il un signe de paresse ? Pas du tout, si l'on en croit une nouvelle étude australienne. Ce serait en revanche plutôt un signe de tendance à la dépression.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La dépression, symptômes et traitement ?  La dépression est une maladie de plus en plus fréquente, qui ne doit pas être confondue avec des moments de tristesse normaux lors des évènements tristes de la vie. Explications avec Virginie Lacombe, muséographe et chef de projet à la Cité des Sciences et de l’Industrie. 

Avec le télétravail, certains salariés ont relâché leurs efforts en matière vestimentaire. Lorsque l'on travaille seul face à son ordinateur, plus besoin de revêtir un costume-cravate ou un tailleur chic. On peut sans problème traîner en pyjama toute la journée. Cette soudaine nonchalance vestimentaire est toutefois accusée de favoriser la flemmardise tout simplement, les travailleurs en pyjama étant soupçonnés d'être moins motivés que les autres.

Aucun effet négatif sur la productivité

Cette idée est battue en brèche par une étude australienne qui démontre que le pyjama n'affecte en rien la productivité. David Chapman et Cindy Thamrin, deux chercheurs australiens, ont demandé à des salariés en télétravail de répondre à une série de questions durant le printemps 2020. Les volontaires devaient par exemple indiquer leurs horaires de travail, la présence d'enfants à la maison, la tenue vestimentaire, la participation à des réunions virtuelles, etc. Ils devaient ensuite évaluer si leur production avait plutôt augmenté, diminué ou stagné, ainsi que leur état d'esprit. Résultat : 41 % des salariés ont vu leur productivité s'améliorer en télétravail, et parmi les 59 % de salariés restants portant un pyjama au moins une fois par semaine, « aucun effet négatif n'a été constaté », conclut l'étude publiée dans The Medical journal of Australia.

Effet du pyjama sur la santé mentale. © David Chapman, Cindy Thamrin, MJA, 2020

Le « syndrome du pyjama bleu »

Si le pyjama ne nuit pas à la productivité, il semble en revanche associé à une tendance à la dépression. 59 % des salariés portant le pyjama indiquent ainsi que leur moral a baissé durant la période de télétravail, contre 26 % en moyenne. « Bien qu'il ne soit pas possible de déterminer si le port du pyjama est une cause ou une conséquence de la détérioration de la santé mentale, on dispose de plus en plus de preuves de l'effet de l'habillement sur le moral », attestent les auteurs. Une étude menée par des psychiatres du Centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes, en 2017, évoque ainsi le « syndrome du pyjama bleu » que l'on observe chez de nombreux patients dépressifs. « Le simple fait de s'habiller avant de se mettre au travail peut protéger contre les effets néfastes du télétravail sur la santé mentale », insistent David Chapman et Cindy Thamrin.

Le télétravail a pourtant bien favorisé la popularité du pyjama. De nombreuses marques ont ainsi lancé des collections de costumes-pyjama qui font fureur aux États-Unis. Selon le Wall Street Journal, les ventes de pyjamas ont augmenté de 5 % entre novembre 2019 et 2020 et de nombreux vendeurs ont été dévalisés durant le confinement. Le pyjama serait même super tendance dans les milieux « branchés ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !