Selon une étude récente, la consommation de canneberges améliorerait la longévité, du moins chez la mouche. Reste maintenant à vérifier que ce qui est vrai chez l’insecte l’est également chez l’Homme !
Cela vous intéressera aussi

Des chercheurs du National Institute on Aging à Baltimore (Maryland, États-Unis) ont montré que les cannebergescanneberges (plus connues sous le terme anglophone de cranberries) allongeaient considérablement la durée de vie chez la mouche. Leurs résultats paraîtront en février 2014 dans la revue Experimental Gerontology.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont nourri des drosophilesdrosophiles, ou mouches du vinaigre, avec une solution sucrée enrichie en extraits de canneberges. Ils ont réalisé cette opération au cours de trois étapes biologiques de leur cycle de vie, correspondant à l'arrivée à l'âge adulte, au milieu de vie et à la vieillesse.

Leurs résultats montrent que les mouches les plus jeunes ayant suivi ce régime alimentaire particulier vivaient en moyenne 25 % plus longtemps que les autres. Celles qui en consommaient en milieu de vie et après gagnaient 30 % de duréedurée de vie supplémentaire. En étudiant les insectes en détail après leur décès, les chercheurs ont remarqué que la consommation de ces baies, riches en composés phytochimiques (comme les antioxydants), réduisait les dommages cellulaires causés par l'environnement ou le stress.