Santé

Y a-t-il émergence de la syphilis congénitale en France ?

ActualitéClassé sous :médecine , syphilis , syphilis congénitale

L'institut de veille sanitaire révèle une nette augmentation de la syphilis et une apparition de sa variante congénitale, qui touche l'enfant à naître. Un résultat à confirmer.

Le tréponème pâle, alias Treponema pallidum, une bactérie responsable de la syphilis. Présente chez une femme enceinte, elle peut traverser le placenta et infecter le fœtus. On parle alors de syphilis congénitale. © Licence commons

Onze cas en 2001, puis 30 en 2006 (soit une augmentation de 172%)... Le nombre de cas de syphilis chez les femmes en âge de procréer est en forte augmentation ces dernières années en France. Qu'en est-il de la syphilis congénitale ? D'après des chercheurs de l'Institut de Veille sanitaire (InVS), cette maladie qui touchait jusque-là essentiellement des pays en développement, émergerait progressivement dans notre pays.

« En l'absence de système de surveillance de la syphilis congénitale (SC), nous avons réalisé une étude afin de documenter les cas survenus en France en 2004 » explique Nathalie Nicolay de l'InVS. Une première donc, réalisée auprès de petits âgés de moins d'un an.

Un nombre de cas très faible

Les auteurs ont finalement recensé six « cas probables». « Deux concernaient des enfants adoptés, nés dans un pays extérieur à l'Union européenne ». Les quatre autres ont vu le jour en France mais (dans trois cas) de mères nées dans un pays étranger.

Comme le soulignent les chercheurs, « le nombre de cas reste très faible comparativement aux 767.816 naissances enregistrées en 2004 ». Ils évoquent toutefois une possible sous-estimation, en raison notamment de biais méthodologiques. A leurs yeux, « la recrudescence de la syphilis chez les hétérosexuels pourrait être à l'origine d'une augmentation du nombre de cas de syphilis congénitale, notamment chez les populations vulnérables ». A confirmer bien sûr par d'autres études qui permettront d'infirmer ou de confirmer l'émergence de cette maladie en France.

Cela vous intéressera aussi