Santé

Le Virus du Nil occidental repéré en Italie

ActualitéClassé sous :médecine , virus du nil occidental , Emilie-Romagne

Deux cas humains de virus occidental du Nil viennent d'être mentionnés dans le nord de l'Italie. Pour la première fois, la transmission s'est produite par greffe d'organes.

Après la Roumanie, l'Italie. Le virus du Nil occidental a de nouveau frappé en Europe, infectant deux patients en Emilie-Romagne, une région du nord du pays, suite à une transplantation d'organes. Il s'agit des premiers cas humains transalpins rapportés à ce jour. C'est aussi la première fois qu'un tel mode de transmission est observé dans le monde.

L'Emilie-Romagne est une région d'Italie où le virus du Nil occidental a élu domicile depuis de nombreuses années chez les chevaux. Le 22 septembre dernier, 6 cas équins y étaient encore rapportés. Mais la survenue des deux premiers cas humains change la donne. A l'épizootie vient désormais s'ajouter un risque d'épidémie... D'autant plus que l'origine de la contamination n'a toujours pas été identifiée en Italie.

Tests de dépistage désormais obligatoire avant tout greffe

Dans l'urgence, les autorités sanitaires italiennes décident de renforcer les critères d'admission à la transfusion sanguine et à la transplantation d'organes. « Tout candidat au don devra désormais passer un test de dépistage du virus du Nil occidental s'il réside en Emilie-Romagne » annonce le Centre national Italien de la Transplantation dans le dernier numéro d'Eurosurveillance.

En France, la traque du virus est également lancée. Y sont exclus des listes de donneurs les candidats ayant séjourné dans une zone d'endémie 4 semaines avant le prélèvement.

Cela vous intéressera aussi