Santé

Un vaccin chimère contre le virus du Nil Occidental

ActualitéClassé sous :médecine , virus du nil , vaccin

Des résultats prometteurs ont été annoncés par la société Acambis concernant l'essai clinique de phase I de son vaccin contre le virus du Nil Occidental démarré en 2003.

Image en microscopie électronique du virus du Nil occidental

Depuis son apparition aux Etats-Unis en 1999, ce flavivirus a touché plus de 16000 personnes et provoqué 684 décès. Transmissible par le moustique et généralement bénin (avec des symptômes comparables à ceux d'une grippe), il entraîne une forme sévère d'encéphalite dans environ un cas sur 150.

Les travaux d'Acambis sur un éventuel vaccin ont commencé dès 2000 à l'aide d'un financement de 3 millions de dollars des National Institutes of Health (NIH). La stratégie adoptée par la compagnie pharmaceutique est celle d'un vaccin chimère utilisant comme base un virus atténué de la fièvre jaune (de la famille des flavivirus également), dont les gènes structuraux ont été remplacés par ceux du virus du Nil Occidental.

Au cours d'un essai en double-aveugle, 80 adultes ont reçu soit ce vaccin dénommé ChimeriVax-WN (à dose forte ou faible), soit un placebo. Vingt-huit jours après une unique injection, les chercheurs ont pu détecter la présence d'anticorps dirigés contre le virus du Nil chez pratiquement 100% des patients vaccinés, et ce à des niveaux élevés. L'innocuité du produit, que devait démontrer cette première phase, semble par ailleurs bonne puisqu'un seul individu a développé un effet secondaire significatif n'ayant, selon les chercheurs, pas de rapport direct avec le vaccin candidat.

Compte tenu de ce premier bilan, des essais de phase II et III vont être mis en place avec un nombre croissant de sujets impliqués. L'entreprise envisage une mise sur le marché d'ici trois ans. Pour sa part, le directeur des National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) rappelle qu'il convient d'être prudent, même si les réactions des systèmes immunitaires des patients testés sont encourageantes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi