Santé

Le vaccin contre la grippe saisonnière pour éviter la grippe A ?

ActualitéClassé sous :médecine , Grippe A , virus

Selon des chercheurs mexicains, le vaccin contre la grippe saisonnière pourrait offrir une protection partielle contre le virus H1N1, responsable de la grippe A.

Centre historique de Mexico, la population se protège contre la grippe A. © TreintagenariO/Flickr Licence Creative Commons (by-nc-sa 2.0))

Menée du 29 mars au 20 mai 2009, l'étude de l'Institut national de la santé publique de Cuernavaca a porté sur 240 personnes entrées au National Institute of Respiratory Diseases de Mexico (consultations libres ou hospitalisations). 60 d'entre elles se sont vues diagnostiquer la grippe A tandis que les 180 personnes restantes (les contrôles) avaient d'autres maladies. Les personnes dont le diagnostique n'était pas certain et celles sous anti-viraux ont été exclues de l'étude. Les scientifiques mexicains ont observé une probabilité nettement moins élevée de contracter la grippe A(H1N1) ou d'y succomber chez des personnes déjà vaccinées contre la grippe saisonnière que chez celles n'ayant pas été vaccinées.

Parmi les personnes atteintes de la grippe A, 8 étaient vaccinées (sur 60) et parmi les contrôles, 53 l'étaient (sur 180). Autrement dit, 29% des personnes non vaccinées contre la grippe saisonnière ont contracté la grippe A contre 13% des personnes vaccinées.

Moins de malades, moins de morts

De plus, les personnes vaccinées ont été moins souvent sujettes à des complications et donc moins souvent admises à l'hôpital et mises sous respirateurs. Et, surtout, aucune d'entre elles n'est décédée.

La proportion de patients exigeant une ventilation mécanique envahissante était ainsi inférieure parmi les patients vaccinés (1 sur 8 soit 13%) que parmi les non-vaccinés (25 sur 52 soit 48%), bien que ce ne soit pas significatif. Par contre, la mortalité des patients vaccinés atteints de la grippe A a été nulle (sur 8 patients) tandis que à celles des patients atteints de la grippe A mais non vaccinés a atteint 35% (18 personnes décédée sur 52). Le taux de mortalité chez les premiers s'est donc avéré significativement plus faible que dans le second groupe.

L'étude préliminaire suggère donc que le vaccin contre la grippe saisonnière apporte une protection partielle contre la grippe A, en particulier contre ses formes sévères. Selon les chercheurs mexicains, l'efficacité du vaccin est de 73%. Les auteurs rappellent cependant que « ces résultats sont à considérer avec prudence et n'indiquent en aucun cas que le vaccin contre la grippe saisonnière devrait remplacer le vaccin contre la grippe pandémique A de 2009 ». Ils soulignent que des études similaires doivent être menées ailleurs avant de confirmer ou réfuter leurs résultats.

Cela vous intéressera aussi