Santé

L'uranium militaire recyclé dans la lutte contre le cancer ?

ActualitéClassé sous :médecine , cancer , lutte

Des chercheurs de l'Université du Maryland ont décidé de tester la possibilité d'utiliser un matériau radioactif issu des stocks militaires russes pour combattre les cellules cancéreuses.

La stratégie consisterait en fait à attaquer les vaisseaux sanguins qui permettent aux tumeurs de se nourrir et de se développer avec de l'actinium, un élément radioactif dangereux de la famille des actinides, présent à l'état naturel dans le minerai d'uranium et que l'on peut également fabriquer à partir d'uranium militaire.

Une autre équipe, du Fox Chase Cancer Center de Philadelphie (Pennsylvanie), s'intéresse également à certains isotopes radioactifs de cet élément et prévoit de les associer à des polymères afin de les injecter directement dans les tumeurs. Toutefois, les chercheurs commencent tout juste à entrevoir le potentiel de l'actinium, une puissante source d'ondes alpha.
Les essais sur les animaux n'ont pas encore été menés et, pour l'homme, il faudra sans doute encore attendre trois ou quatre ans. Un fonds de 800 000 dollars versé dans le cadre de l'Alliance russo-américaine contre le cancer va permettre de creuser plus avant le projet de l'Université du Maryland, avant que les premiers résultats de recherches, prévus dans les six prochains mois, ne permettent de trouver d'autres financements.

Cela vous intéressera aussi