La télévision, source d’inactivité physique, favoriserait l’apparition de maladies cardiaques, d’après une étude réalisée sur des milliers de personnes. Sans surprise, le mieux est de sacrifier un peu de son temps télévisuel à un sport…
Cela vous intéressera aussi

Combien de temps regardez-vous en moyenne la télévision chaque jour ? D'après des médecins britanniques, au-delà de deux heures, votre risque de maladie cardiovasculaire et même de mortalité prématurée, augmenterait dangereusement... Preuves à l'appui. Le constat n'est certes pas nouveau, mais l'apport de ce travail réside dans ses chiffres, justement. D'autant qu'Emmanuel Stamatakis (University College de Londres) s'appuie sur une cohortecohorte solide - 4.512 adultes - suivie durant plus de 4 ans.

« Le fait de consacrer au moins deux heures quotidiennes de son temps libre à regarder la télévision est néfaste pour la santé cardiaque », explique l'auteur. En effet, un risque significatif (+48 %) de maladie cardiovasculairemaladie cardiovasculaire prématurée apparaît au-delà de 120 minutes quotidiennes. Il explose enfin (+125 %) chez les « téléphiles » qui passent plus de 4 heures par jour face à leur écran. Facteur aggravant : ces tendances sont indépendantes des facteurs de risquefacteurs de risque traditionnels : tabagisme, hypertension artérielle et indice de masse corporelleindice de masse corporelle supérieur à 25, notamment.

Changez vos reflexes !

Pour les expliquer, les auteurs de l'article paru dans le Journal of the American College of Cardiology mettent en cause des facteurs métaboliques et inflammatoires. Ils ont effet constaté que les heures passées devant la télévision influençaient négativement plusieurs marqueurs cardiovasculaires comme la protéineprotéine C-Réactive et la lipoprotéinelipoprotéine.

Stamatakis appelle les gros « consommateurs » de télé à reconsidérer leurs comportements. « Une grande partie de la population passe déjà plusieurs heures par jour au travail, devant un ordinateurordinateur. Le soir, le réflexe est bien souvent d'allumer son téléviseur et de s'installer dans le canapé. C'est tellement simple et confortable... sauf pour le cœur. » Quant à la solution proposée, elle n'est pas nouvelle. « Il faut impérativement remplacer ce temps sédentaire ou au moins une partie, par de l'activité physiquephysique. »

Ces recommandations sont également valables pour les enfants et les adolescents. D'autant que les professionnels de santé s'inquiètent régulièrement de l'impact de la télévision et des jeux vidéo sur la qualité du sommeilsommeil. Alors, surtout, pas d'écran dans les chambres !