Santé

Le café diminue-t-il les risques liés aux maladies cardiovasculaires ?

ActualitéClassé sous :vie , maladies cardiovasculaires , café

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd'hui la première cause de mortalité dans les pays développés. Ces maladies concernent le coeur, le cerveau, et les artères. Une bonne hygiène de vie peut aider à les éviter, en contrôlant le tabagisme, l'excès de cholestérol, le sel, la surcharge pondérale et la sédentarité.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

En 2004, sur 871 517 personnes atteintes des maladies cardiovasculaires aux Etats-Unis, 450 000 en sont mortes, dont 325 000 environ ont souffert d'accidents subits (soit les infarctus/crises cardiaques).

Le facteur majeur des maladies cardiovasculaires est l'hypertension qui est responsable des infarctus et des accidents vasculaires. On parle d'hypertension artérielle, quand, à plusieurs reprises, à quelque intervalle et au repos la pression systolique est supérieure à 14 (140 mm de mercure) et la pression diastolique à 9 (90mm de mercure). Il n'y a pas de traitement miracle, à part la prévention médicamenteuse. Le plus souvent, ces maladies sont favorisées par l'hérédité mais aussi par une alimentation riche en graisses et sel, un excès de poids, un manque d'exercice, le stress et encore le tabagisme.

La prévention de ces pathologies commence très jeune, grâce à l'exercice physique et une alimentation saine. D'ailleurs, on prône de plus en plus le régime crétois (à base d'huile d'olive), car dans cette contrée, on relève moins ces maladies.

D'après une étude épidémiologique, le café réduirait les risques de mortalité dus à des maladies cardiovasculaires. Une étude menée sur un échantillon de seniors de plus de 65 ans buvant régulièrement du café montrerait que ceux-ci risquent moins de mourir de maladie cardiovasculaire que ceux qui en boivent très peu ou pas du tout.

Le café est riche en antioxydants et cela diminuerait les risques d'inflammation coronarienne. Bien entendu, ces personnes ne doivent pas souffrir d'hypertension sévère, la caféine n'étant pas recommandée pour ces personnes car elle crée de la tachycardie.

D'après les chercheurs de cette étude, le café réduirait les causes de décès de 53%.

Par Sophia Gray, Brice Obadia & Hedi Haddada

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi