Santé

La technologie spatiale au service des neurochirurgiens

ActualitéClassé sous :médecine

-

La société canadienne qui avait déjà développé le Canadarm, le bras spatial canadien de la Station Spatial Internationale, est en train de développer un robot neurochirurgical capable d'effectuer des manipulations pointues sur le cerveau et la moelle épinière. La société MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd a annonce qu'elle utilisait sa technologie spatiale pour mettre au point un robot qui pourra extraire des tumeurs cancéreuses du cerveau ou insérer des disques métalliques dans la moelle épinière dans les salles d'opération. Bien que le robot "neuroArm" soit encore sur les planches a dessin et qu'il faudra sûrement attendre encore 18 mois pour voir le prototype, les scientifiques, politiciens et chirurgiens sont très enthousiastes a l'annonce de ce projet. Le système robotise sera constitue de deux bras capables de mouvement très précis et fin, et d'un troisième bras équipe de deux cameras. Le robot sera couple a un système d'imagerie a résonance magnétique (IRM) permettant au chirurgien situe dans une autre pièce de voir le patient en temps réel et en 3 dimensions sur vidéo. L'ensemble du robot neuroArm étant de la taille d'un bras et d'une main d'adulte. Il sera capable de deux types de mouvements. Des mouvements fins, lents et précis pour les opérations intracrâniennes et des mouvements plus rapides pour les changements ou le nettoyage des instruments. La précision des bras et les images en 3 dimensions devraient permettre au patient de bénéficier d'incision plus précise et plus petite et au chirurgien d'effectuer des simulations avant les opérations les plus compliquées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi