Un moustique repéré dans un véhicule ? © biker3, Fotolia

Santé

Science décalée : les moustiques-tigres contrôlés au péage

ActualitéClassé sous :médecine , moustique tigre , aedes albopictus

Des chercheurs aidés par la police ont intercepté des automobilistes à un péage d'autoroute en Espagne pour savoir si le moustique-tigre voyageait dans les véhicules. Résultats : des milliers de voitures transportent quotidiennement ces passagers clandestins.

Moustique-tigre : quatre conseils pour se protéger  À l'arrivée de l’été, les piqûres de moustiques font leur apparition. Si elles sont en majorité bénignes, celles du moustique-tigre peuvent transmettre des maladies comme par exemple la dengue ou le chikungunya. L’IRD (Institut de recherche pour le développement) nous explique dans cette courte vidéo comment s'en prémunir simplement. 

Après le contrôle des papiers du véhicule, de l'alcoolémie du conducteur, voici celui des insectes de l'habitacle : pendant l'été 2015, des automobilistes se sont fait arrêtés sur une autoroute espagnole afin de savoir s'ils transportaient... des moustiques ! Cette étude très sérieuse parue à l'automne 2017 dans Scientific Reports a révélé que le moustique-tigre faisait bel et bien du covoiturage sur les routes espagnoles.

Le moustique-tigreAedes albopictus est une espèce invasive en Europe, capable de coloniser des environnements très différents. Ses œufs résistent à la dessiccation, ce qui lui permet de parcourir de longues distances, grâce au transport de marchandises. En Amérique du Nord et en Europe, le moustique-tigre supporte le froid en hiver. Il a commencé à s'installer en France métropolitaine en 2004 et est désormais présent dans 33 départements. Ceci pose des problèmes de santé publique car le moustique-tigre est vecteur de maladies.

Or, comme l'explique dans un communiqué de l’IRD David Roiz, un des auteurs, « la dispersion active, par le vol, ne peut suffire à expliquer l'extension de son aire géographique en Europe. Il ne peut en effet se déplacer que de 100 à 300 mètres par ses propres moyens et tout laisse à penser qu'il profite des transports terrestres ».

Les moustiques-tigres font de l’autostop sur les routes catalanes

La rapide dispersion du moustique-tigre dans le monde suggère qu'il emploie des modes de transport aérien (avion) et terrestre. Les chercheurs espagnols et français ont donc voulu savoir si le moustique-tigre voyageait aussi dans les voitures des particuliers. Pour cette étude originale, des scientifiques, assistés par la police catalane, ont intercepté des voitures au péage d'une autoroute du nord-est de l'Espagne, près de Barcelone. Ils ont posé des questions aux automobilistes pour savoir s'ils pensaient avoir des insectes à bord ou s'ils avaient utilisé la climatisation. Ensuite, l'habitacle du véhicule a été aspiré.

5 voitures sur 1.000 pourraient contribuer à disséminer le vecteur en été le long des principaux axes de communication du sud de l’Europe

Sur 770 véhicules contrôlés, quatre contenaient un moustique-tigre femelle adulte. Deux de ces moustiques étaient morts. Si cette proportion peut paraître faible, en réalité, rapportée au nombre de véhicules qui transitent sur ces routes, le nombre de moustiques-tigres qui voyagent ainsi n'est pas négligeable : d'après la modélisation des chercheurs, sur les 6,5 millions de déplacements quotidiens qui ont lieu sur les routes de la région de Barcelone, entre 13.000 et 71.500 véhicules participeraient à la dispersion du moustique-tigre : « Cela signifie que 5 voitures sur 1.000 pourraient contribuer à disséminer le vecteur en été le long des principaux axes de communication du sud de l'Europe ! ». De plus, il est possible que l'aspiration n'ait pas récupéré tous les insectes de l'habitacle.

Si vous observez des moustiques-tigres chez vous, vous pouvez les signaler sur le site www.signalement-moustique.fr. Une application (en espagnol) pour dénoncer un moustique-tigre est également disponible en ligne.

  • En 2015, des chercheurs ont arrêté des automobilistes en Espagne pour savoir s’ils transportaient des moustiques-tigres.
  • En moyenne, 1.000 véhicules transporteraient 5 moustiques-tigres.
  • La voiture des particuliers est donc un moyen de dispersion pour cette espèce invasive, en plus du transport de marchandises.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !