Chaque année aux Etats-Unis 200 000 nouveaux cas de cancer du sein sont dépistés.
Cela vous intéressera aussi

Le gène DBC2 (Deleted in Breast Cancer) semble jouer un rôle crucial dans la suppression des tumeurstumeurs.
Une équipe réunissant des chercheurs du Cold Spring Harbor Laboratory de New York et de l'Université de Washington à Seattle a découvert que le gènegène DBC2 avait subi des modifications ou était absent dans 60% des cas de cancer du seincancer du sein étudiés.

Les chercheurs ont également constaté une modification ou un manque du DBC2 dans près de la moitié des cas de cancer du poumoncancer du poumon examinés.
En revanche, ils n'ont observé aucune trace d'un phénomène comparable dans d'autres types de cancers (leucémiesleucémies, cancers de l'estomaccancers de l'estomac ou du colon, glioblastomesglioblastomes).

Les résultats de ces recherches, qui seront prochainement publiés dans The Proceedings of the National Academy of Sciences, sont d'ores et déjà disponibles sur le site InternetInternet de la revue.