Santé

Grippe A : un vaccin canadien retiré de la circulation

ActualitéClassé sous :médecine , réaction allergique , vaccin

Au Canada, des réactions allergiques en nombre anormal ont été observées après l'injection de certains vaccins de GSK provenant d'un lot de 172.000 doses, qui ne seront plus utilisées. Une responsable de GSK France se veut rassurante.

Un lot de vaccin suspecté de provoquer des réactions allergiques en proportion plus importante que la moyenne admise de 1 cas pour 100.000. © Pix by Marti/Fotolia

L'agence du médicament canadienne annonce avoir noté un taux d'événements allergiques plus élevé que d'habitude avec un lot de vaccins contre la grippe A(H1N1) du laboratoire britannique GSK, le Arepanrix. « Par mesure de précaution, le laboratoire a proposé de suspendre l'utilisation de ce lot pour faire de plus amples investigations », précise le docteur Soizic Courcier, directeur médical et des affaires réglementaires de GSK France.

La version française n'est « pas exactement la même »

Peu d'informations sont disponibles pour le moment sur le nombre de cas et sur les manifestations allergiques observées. « Nous n'avons pas de données précises sur les types d'allergies, souligne-t-elle. Les allergies peuvent être de type cutané jusqu'à la forme la plus grave, c'est-à-dire un choc anaphylactique. »

Précision d'importance, la France n'est pas concernée par ce vaccin. « C'est un vaccin GSK adjuvanté dont la fabrication de l'antigène est réalisée au Canada. Il est certes proche du vaccin Pandemrix administré en France, mais ce n'est pas exactement le même », conclut le docteur Courcier.

Cela vous intéressera aussi